1 min de lecture Justice

Affaire Olivier Duhamel : Élisabeth Guigou renonce à sa mission sur l'inceste

L'ancienne ministre socialiste est une proche d'Olivier Duhamel, politologue accusé de violences sexuelles incestueuses sur son beau-fils.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire Olivier Duhamel : Élisabeth Guigou renonce à sa mission sur l'inceste Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire édité par Gaétan Trillat

Élisabeth Guigou a renoncé ce mercredi 13 janvier à sa mission à la tête de la commission sur l'inceste. Nommée en décembre, l'ancienne ministre socialiste a jeté l'éponge. En cause : sa proximité avec le politologue Olivier Duhamel, accusé par sa belle-fille Camille Kouchner d'inceste sur son frère jumeau.

L'ex-garde des Sceaux a répété ce mercredi qu'elle ignorait tout, jusqu'à ces derniers jours, des faits gravissimes dénoncés par Camille Kouchner dans son livre La Familia Grande. Mais des associations contestaient cette version et l'accusaient de s'être tue. Sa position devenait donc intenable et ce mercredi soir, Élisabeth Guigou a estimé que "le climat actuel ne lui permet(tait) pas de conduire avec sérénité cette mission à la tête de la commission sur l'inceste".

Le secrétaire d'État chargé de l'Enfance Adrien Taquet, qui l'avait nommée, a pris acte de la décision d'Élisabeth Guigou. Il a rappelé son engagement en faveur de la protection des mineurs quand elle était ministre de la Justice et il a aussi souligné que la libération de la parole était l'un des principaux enjeux de la commission sur les violences sexuelles.

L'affaire Duhamel a provoqué une déflagration : un autre de ses proches, l'actuel préfet d'Ile-de-France, Marc Guillaume, a lui aussi démissionné des instances où il siégeait avec Olivier Duhamel, notamment à Sciences Po.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Viol Violences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants