1 min de lecture Justice

Disparition d'Estelle Mouzin : "Les policiers ont raté leur enquête", dit l'avocat du père

RÉACTION - Alors que Monique Olivier accuse son ex-mari, Michel Fourniret, d'avoir tué et violé Estelle Mouzin, l'avocat du père de la victime estime que les enquêteurs "n'ont pas voulu de cette piste".

Éric Mouzin, le père d'Estelle Mouzin, disparue en 2003
Éric Mouzin, le père d'Estelle Mouzin, disparue en 2003 Crédit : Thomas Samson / AFP
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Benoît Collet

 

>
Estelle Mouzin : "Les policiers ont raté leur enquête", estime l'avocat du père Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :

17 ans après sa disparition, va-t-on enfin retrouver le corps d'Estelle Mouzin ? La jeune fille avait disparu à Guermantes (Seine-et-Marne) à son retour de l'école, le 9 janvier 2003. L'enquête a fait un pas de géant avec les déclarations de Monique Olivier, qui vient d'accuser Michel Fourniret, son ex-mari, d'avoir séquestré, violé et étranglé la petite fille dans une maison des Ardennes.

"Les policiers français ont complètement raté leur enquête. Au moment où les enquêteurs belges leur remettent Fourniret, ils leur disent que c'est lui. Le suspect lui-même a écrit au président de la chambre d'accusation pour lui demander d'être jugé dans cette affaire", explique Didier Seban, l'avocat du père d'Estelle Mouzin, au micro de RTL.

"Je crois qu'on n'a pas voulu de cette piste car elle venait d'autres enquêteurs et de nous mêmes, les avocats. Nous avons fait des tonnes de demandes pour vérifier les traces ADN dans le camion de Fourniret", poursuit-il.

PODCAST
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Michel Fourniret
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants