1 min de lecture Justice

Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy s'insurge des écoutes ciblant des avocats

Nicolas Sarkozy a dénoncé jeudi 25 juin une "invraisemblable accumulation de manquements et de dysfonctionnements" après la révélation d'investigations d'ampleur menées par le parquet national financier sur des avocats, dans l'affaire des "écoutes".

Nicolas Sarkozy, le 21 juin 2019
Nicolas Sarkozy, le 21 juin 2019 Crédit : Thomas SAMSON / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

"En réaction aux révélations du Point je n'exprime qu'une seule demande: le respect de l'État de droit", a affirmé sur Twitter Nicolas Sarkozy, qui doit être jugé dans l'affaire "des écoutes" en fin d'année. Il réagissait ainsi aux révélations de mises sur écoute d'avocats par le parquet national financier.

Selon l'hebdomadaire, le parquet national financier a enquêté en vain, entre 2014 et 2019 et notamment via des investigations en catimini sur des ténors du barreau de Paris, pour identifier la "taupe" éventuelle qui aurait informé Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierry Herzog, de l'existence d'écoutes les visant.

Les factures téléphoniques détaillées ("fadettes") de nombreux avocats et de leurs collaborateurs ont été épluchées, ainsi que celle d'une magistrate ou des lignes fixes du parquet national financier. Certains avocats ont même été géolocalisés.

L'existence de cette enquête, parallèle aux investigations dans l'affaire dite des "écoutes", était connue et dénoncée de longue date par la défense de l'ancien président et de son conseil, mais pas son contenu ni l'ampleur de la surveillance de tous ces avocats.

À lire aussi
L'enseigne des fast-foods McDonald's. Amérique du Nord
McDonald's : l'entreprise poursuit son ex-patron, l'accusant de mensonge

Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes", qui devait initialement se tenir en octobre, se déroulera finalement du 23 novembre au 10 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Nicolas Sarkozy Avocat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants