1 min de lecture Religions

Affaire de pédophilie à Lyon : Manuel Valls demande au cardinal Barbarin de "prendre ses responsabilités"

Le Premier ministre Manuel Valls a réagi à la nouvelle affaire de pédophilie qui secoue l'église catholique et le cardinal Barbarin, accusé d'avoir étouffé une plainte contre l'un de ses prêtres.

Manuel Valls le 19 août 2015.
Manuel Valls le 19 août 2015. Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Premier ministre Manuel Valls a demandé, ce mardi 15 mars, au cardinal Philippe Barbarin de "prendre ses responsabilités" après la mise en cause de celui-ci par une association de victimes pour non dénonciation à la justice des agissements passés d'un prêtre pédophile. "Le seul message que je peux faire passer, sans prendre sa place, sans me substituer à l'Église de France, sans prendre la place des juges, car une enquête est aujourd'hui ouverte, c'est de prendre ses responsabilités. C'est à lui de prendre ses responsabilités..", a affirmé le locataire de Matignon sur RMC.
Après l'affaire mettant en cause le père Preynat, l'église catholique se trouve donc de nouveau dans la tourmente, alors que s'ouvre ce mardi à Lourdes l'Assemblée des évêques de France. Selon une information du Figaro, cette nouvelle plainte, émanant d'un haut fonctionnaire français âgé d'une quarantaine d'années et se faisant appeler Pierre, daterait de 2009 et remonterait à une époque où la victime était âgée de 16 ans. 

Selon ses dires, Pierre aurait directement alerté Monseigneur Barbarin des agissements du père Billioud. Le cardinal se serait alors excusé en son nom avant d'invoquer la prescription pour enterrer la plainte. Si le Premier ministre a donc exhorté le cardinal Barbarin à "comprendre la douleur" des victimes, à "parler et agir", l'accusé, lui, s'est dit "consterné" par cette nouvelle plainte pour "mise en danger d'autrui" et en appelle à la présomption d'innocence. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Manuel Valls Lyon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants