Scandale du prêtre pédophile : "Peut-être ai-je eu tort... Que la justice me le dise", clâme le cardinal Barbarin

Pour les victimes, le cardinal Barbarin aurait du prévenir les autorités dès les premiers échos de cette affaire de prêtre pédophile.

>
Scandale du prêtre pédophile : "Peut-être ai-je eu tort... Que la justice me le dise" clâme le cardinal Barbarin Crédit Image : SIPA / KONRAD K. Crédit Média : Frédéric Perruche

Le cardinal Barbarin dans la tourmente... L'archevêque de Lyon, accusé d'avoir couvert un prêtre pédophile, se défend sans totalement convaincre. Difficile en effet de persuader quand on affirme, comme il le fait dans Le Parisien : "Il y a 25 ans, on était dans une autre mentalité par rapport à la pédophilie". Aujourd'hui, deux victimes du père Bernard Preynat portent plainte contre Philippe Barbarin. Ces anciens scouts affirment qu'il avait été alerté dès 2007 sur ces faits des années 80. Pourtant, il a fallu attendre l'année dernière pour que le prêtre soit suspendu et sanctionné. Malgré cela, Mgr Barbarin reste droit dans ses bottes. 

"Quand j'ai rencontré le père Preynat, il y avait déjà des bruits qui courraient. Je l'ai appelé pour lui demander : 'Comment de telles choses sont possibles ?'. Il m'a répondu que je ne comprendrais pas", rapporte le cardinal. Ce dernier assure ensuite avoir demandé au prêtre s'il s'était passé la moindre chose avec des enfants. Devant la réponse négative et certaine du prêtre, le cardinal a préféré ne pas donner suite à l'affaire tout en ajoutant "mais peu-être ai-je eu tort, que la justice me le dise".

Il a indiqué que sa démission n'était "pas une question d'actualité" sans toutefois l'écarter s'il était "fautif" aux yeux de la justice. "La démission, pour moi, n'est pas une question d'actualité. Si je suis fautif (...), alors là on verra. La justice va faire son travail", a déclaré le cardinal. "Je porte les souffrances terribles provoquées par ce prêtre", a ajouté le Primat des Gaules, assurant penser "aux victimes tous les jours".

Le parquet de Lyon a ordonné une enquête préliminaire pour des faits de non-dénonciation et de mise en péril de la vie d'autrui au sujet d'agressions sexuelles commises par le père Bernard Preynat, sur de jeunes scouts lyonnais entre 1986 et 1991 pour lesquelles le religieux a été mis en examen. L'une des victimes va même porter plainte contre le cardinal pour "non-dénonciation de crime".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782286008
Scandale du prêtre pédophile : "Peut-être ai-je eu tort... Que la justice me le dise", clâme le cardinal Barbarin
Scandale du prêtre pédophile : "Peut-être ai-je eu tort... Que la justice me le dise", clâme le cardinal Barbarin
Pour les victimes, le cardinal Barbarin aurait du prévenir les autorités dès les premiers échos de cette affaire de prêtre pédophile.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/scandale-du-pretre-pedophile-peut-etre-ai-je-eu-tort-que-la-justice-me-le-dise-clame-le-cardinal-barbarin-7782286008
2016-03-09 21:55:21
http://media.rtl.fr/cache/CWWQftHitgZ7u4ih-ojmbQ/330v220-2/online/image/2016/0309/7782273886_mgr-barbarin-cardinal-et-archeveque-de-lyon.jpg