2 min de lecture Jonathann Daval

Affaire Daval : ce qu'il s'est passé le soir du meurtre d'Alexia

Lors de la reconstitution en Haute-Saône au domicile du couple lundi 17 juin, Jonathann Daval a fait des aveux et répondu aux attentes des parents d'Alexia et des enquêteurs.

>
Affaire Daval : les zones d'ombre enfin éclaircies grâce à la reconstitution Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et La rédaction de M6

La reconstitution du meurtre d'Alexia Daval a permis d'éclaircir les zones d'ombre qui planaient encore autour de l'affaire. Pendant près de sept heures, Jonathann Daval, entouré des enquêteurs, des experts et de la famille de la victime, a petit à petit livré des éléments cruciaux. 

Alors qu'il l'avait toujours nié, le suspect a notamment avoué avoir partiellement brûlé le corps de sa femme après l'avoir battue et étranglée, a indiqué le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux. Ces aveux ont été faits après que les parents d'Alexia l'ont "imploré de dire la vérité. 

C'est donc une nouvelle version de l'histoire qu'a donné l'informaticien. Selon lui, Alexia souhaitait avoir un rapport sexuel cette nuit du 28 octobre 2017 car elle prenait un traitement pour tomber enceinte. Il aurait refusé ce rapport et une dispute aurait éclaté dans l'escalier du pavillon. 

Une dispute qui "est allée crescendo"

C'est à ce moment qu' "il y a eu une empoignade au niveau du visage [...], il a frappé son visage sur un mur en béton", rapporte le procureur. Jonathann Daval a mimé "entre 5 et 10 coups de poing" donné au visage de son épouse, avant de l'étrangler "pendant 4 minutes". Des faits "parfaitement cohérents avec l’autopsie", relève Etienne Manteaux.

À lire aussi
La ville de Besançon est située dans le Doubs Jonathann Daval
Doubs : condamné pour avoir agressé sa femme et son fils en faisant l'éloge de J. Daval

Après avoir tué et brûlé sa femme, il a "dissimulé son corps sous des branchages" dans la forêt d'Esmoulins, confie le procureur. Il conclut que les objectifs de la reconstitution son "pleinement remplis". Un temps évoquée, la piste d'un complice est désormais totalement écartée. 


"C'est tellement dur pour l'instant, on l'aimait. Le pardon, ça viendra un peu plus tard. Chaque chose en son temps", ont déclaré de leur côté les parents d'Alexia, qui ont longtemps considéré Jonathann Daval "comme leur fils".

Selon Étienne Manteaux, le procès de cette affaire aux multiples rebondissements pourrait se tenir "plutôt au deuxième semestre 2020". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jonathann Daval Enquête Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797868257
Affaire Daval : ce qu'il s'est passé le soir du meurtre d'Alexia
Affaire Daval : ce qu'il s'est passé le soir du meurtre d'Alexia
Lors de la reconstitution en Haute-Saône au domicile du couple lundi 17 juin, Jonathann Daval a fait des aveux et répondu aux attentes des parents d'Alexia et des enquêteurs.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-daval-les-zones-d-ombre-enfin-eclaircies-grace-a-la-reconstitution-7797868257
2019-06-17 16:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gRa1phP4vOs7H2ac_VZbtg/330v220-2/online/image/2019/0617/7797868278_le-pavillon-du-couple-daval-en-haute-saone-lors-de-la-reconstitution-du-meurtre-le-17-juin-2019.jpg