1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Accident dans le Jura : "Une douleur incommensurable" pour le proviseur du lycée
1 min de lecture

Accident dans le Jura : "Une douleur incommensurable" pour le proviseur du lycée

Au lendemain de l'accident qui a coûté la vie à quatre adolescents, les élèves du lycée Paul-Émile Victor de Champagnole ont retrouvé le chemin de l'école dans une ambiance lourde.

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Accident dans le Jura : "Une douleur incommensurable" pour le proviseur du lycée
02:29
Bertrand Frachon - édité par Thibault Nadal

Quatre lycéens sont morts dans le Jura ce mercredi soir suite à un accident de la route. Tous étaient lycéens dans la commune de Champagnole.

Devant le lycée Paul-Émile Victor de Champagnole, les lycéens sont sous le choc ce matin et rare sont ceux qui veulent s'exprimer. Philippine a accepté de témoigner, elle est élève en terminale et connaissait bien l'une des quatre victimes. "Je connaissais une des filles en terminale. Je partageais des cours de sport avec elle et ça va faire un grand vide, parce que c'était une fille très dynamique, toujours avec le sourire. C'est vraiment horrible ce qu'il se passe", avant d'ajouter que les élèves du lycée ont "un sentiment d'injustice". "On se dit pourquoi nous, pourquoi nos amis, pourquoi des jeunes qui ont seulement 19 ans."

Dès mercredi soir, une cellule psychologique a été mise en place au lycée avec une dizaine de personnes. Le chef de l'établissement peine à masquer son émotion. "Comme vous le savez, l'établissement vit une immense tristesse et une douleur incommensurable, mais pour l'heure, nous faisons face pour pouvoir accueillir l'ensemble des élèves qui ont besoin de notre soutien", a-t-il expliqué. 

Les cours étaient maintenus ce jeudi, mais les élèves ont été autorisés à rejoindre leur famille s'ils le voulaient. 

L'alerte donnée par l'élève qui a survécu

À lire aussi

Dans une conférence de presse, le préfet du Jura a décrit des conditions "très très difficiles", car la route était verglacée, glissante. Il est encore "trop tôt" pour savoir si le véhicule roulait trop vite. 

L'alerte a été donnée par le cinquième élève présent dans le véhicule. "Il a pu interpeller une passante et ensemble, ils ont pu appeler les pompiers. Le garçon était en état de choc, il était en hypothermie". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/