2 min de lecture Otages

VIDÉO - Zones rouges du Quai d'Orsay : quels sont les pays à éviter ?

ÉCLAIRAGE - Alors que le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a invité samedi 11 mai les touristes à la plus grande prudence au Sahel, d'autres zones à travers le monde font l'objet d'alertes du Quai d'Orsay.

>
Zones rouges du Quai d'Orsay : quels sont les pays à éviter ? Crédit Image : Capture d'écran diplomatie.gouv.fr | Crédit Média : Le Mag 1245 | Date :
Julien Chabrout
Julien Chabrout
et La rédaction de M6

Ce sont des mises en garde qu'il a réitérées à plusieurs reprises. Samedi 11 mai, alors qu'il accueillait avec Emmanuel Macron les ex-otages français libérés au Burkina Faso au prix de la mort de deux militaires, Jean-Yves Le Drian a souligné que "les conseils aux voyageurs que le ministère des Affaires étrangères diffusent régulièrement doivent être respectés intégralement."

"Ce ne sont pas des vœux pieux, ce sont des incitations impératives", a ajouté le ministre des Affaires étrangères, alors que les deux ex-otages avaient été capturés dans le parc de la Pendjari, au nord du Bénin, une zone qui n'était pas intégralement en rouge au moment de leur disparition. 

Le Quai d'Orsay met régulièrement à jour ses "conseils aux voyageurs". La dernière carte mondiale des zones de vigilance disponible sur le site du ministère des affaires étrangères date ainsi du vendredi 10 mai. "Cette carte est en évolution constante", peut-on lire dessus. Quatre classifications et autant de couleurs permettent de faire la distinction. 

La diplomatie française indique ainsi en rouge les secteurs "formellement déconseillés" et en orange les secteurs "déconseillés sauf raison impérative" mais aussi en jaune les secteurs en "vigilance renforcée" et en vert en "vigilance normale."

De multiples zones rouges en Afrique et au Moyen-Orient

À lire aussi
La prison de Condé-sur-Sarthe, de l'extérieur orne
Condé-sur-Sarthe : les deux surveillants libérés, la prise d'otages terminée

L'Afrique et l'Asie sont les deux continents les plus concernés par les alertes de sécurité. De la Mauritanie à la Somalie en passant notamment par le Mali et le Soudan, et de la Libye à la République démocratie du Congo, une vaste zone classée le plus souvent en rouge ou en orange s'étend sur le continent africain. 

Le Moyen-Orient est lui aussi particulièrement concerné. Sans surprise, la Syrie, le Yémen et une majeure partie de l'Irak sont classés rouge par le Quai d'Orsay.

Toujours sur le continent asiatique, la totalité de l'Afghanistan ainsi qu'une grande partie du Pakistan sont "formellement déconseillés" par la diplomatie française. Une petite zone rouge est même visible au Japon. Il s'agit d'un secteur proche du réacteur accidenté de Fukushima.

En Amérique centrale, les zones "formellement déconseillées" ou "déconseillées sauf raison impérative" concernent notamment le Mexique. L'Amérique du Sud est elle aussi touchée, particulièrement la Colombie, le Venezuela et le centre du Pérou. 

Le continent européen n'est pas totalement épargné. On retrouve en effet quelques zones à risques en Ukraine. La majeure partie de la région du Donbass est ainsi classée rouge, quand la Crimée est en orange.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Otages Voyage Diplomatie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants