1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉOS - Brésil : des voleurs se trompent de coffre dans un nouveau braquage spectaculaire
2 min de lecture

VIDÉOS - Brésil : des voleurs se trompent de coffre dans un nouveau braquage spectaculaire

Un braquage ultra-violent a pris pour cible une banque dans le nord de pays, faisant un mort et un blessé. Les malfaiteurs, qui se sont trompés de coffre, n'ont pas pu repartir avec "le butin espéré".

L'assaut contre une banque à Cameta au Brésil, dans le nord du pays, survenue le 2 décembre.
L'assaut contre une banque à Cameta au Brésil, dans le nord du pays, survenue le 2 décembre.
Crédit : Jurandir VIANA / AFP
Florise Vaubien

Le Brésil, victime d’une série de braquages ultra-violents, s'est réveillé d'une nuit de terreur, au lendemain d'un assaut contre une banque qui a fait un mort. À Cameta, capitale de l'État amazonien du Para (nord), des individus ont lancé une attaque à l'aide d'explosifs et d'armes lourdes avant de s’enfuir avec le mauvais coffre

Dans cette ville de 130.000 habitants, "plus de 20 délinquants fortement armés, avec des gros calibres, comme des fusils d’assaut", ont pris pour cible une agence de la banque publique Banco do Brasil, dans la nuit de mardi à mercredi 2 décembre, rapporte le secrétariat à la Sécurité du Para. 

Ce braquage spectaculaire a coûté la vie à un otage, tué par balle, et blessé un autre habitant à la jambe, précise le journal 20minutes. Les autorités sont toujours à la recherche des criminels. La veille, un autre assaut lui aussi très violent mais sans victime, avait eu lieu à Criciuma, dans le sud du pays. 

Ils "se trompent" de coffre

Des riverains ont expliqué sur le site d’informations G1 que les assaillants ont pris pour otages plusieurs personnes "qui regardaient un match de football dans des bars" de façon à les utiliser comme boucliers humains

À lire aussi

Le gouverneur du Para, Helder Barbalho, a de son côté indiqué que les braqueurs sont repartis "sans le butin espéré" puisqu'ils se sont "trompés de coffre". Une camionnette abandonnée et remplie d’explosifs a été retrouvée par les forces de l’ordre sur une route à proximité. 

Dans la nuit de lundi à mardi, une trentaine d’hommes avaient cambriolé une banque dans la ville de Criciuma, située dans l'État de Santa Catarina (sud), avec le même mode opératoire. Les malfaiteurs n’avaient pas fait de victime avant de s'enfuir avec un butin qui n’a pas été précisé par le gouvernement local. 

En juillet dernier, Botucatu, une autre commune située dans l'État de Sao Paulo, avait été la cible d'un assaut impressionnant contre une banque, là aussi à l'aide d'explosifs

Les villes moyennes, cibles idéales pour les braqueurs

Pourquoi ces villes sont-elles une cible pour des braquages ? D’après Guaracy Mingardi, spécialiste du Forum Brésilien de Sécurité Publique, "il est plus facile de pratiquer ce genre de braquage et surtout de prendre la fuite par la suite dans des villes moyennes", situées dans les terres et loin des grandes métropoles. 

"Ce sont des braquages préparés avec soin, il faut des mois pour recruter les voleurs et obtenir les véhicules et les armes nécessaires", a-t-il ajouté auprès de l'AFP, estimant que les assaillants ont pu profiter de l'appui logistique de grands groupuscules spécialisés dans le crime organisé comme le PCC (Primeiro Comando da Capital), gang né dans les prisons à Sao Paulo dans les années 1990.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/