1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - La "pieuvre de verre", une espèce rare découverte dans le Pacifique
1 min de lecture

VIDÉO - La "pieuvre de verre", une espèce rare découverte dans le Pacifique

VU DANS LA PRESSE - Des scientifiques ont découvert une espère rare de pieuvre transparente dans les profondeurs du Pacifique.

Cette pieuvre de verre a pu être filmée à 651 mètres de profondeur.
Cette pieuvre de verre a pu être filmée à 651 mètres de profondeur.
Crédit : Capture d'écran Instagram @schmidtocean
Sarah Belien

Il a fallu plonger à 651 mètres de profondeur pour filmer le céphalopode. Pour la première fois, une vitreledonella richardi a pu être filmée par des scientifiques. Ce sont les équipes de la fondation américaine Schmidt Ocean Institute qui ont pu découvrir cette "pieuvre de verre", pour son apparence transparente, à l'issue d'une expédition de 34 jours.

C'est entre 200 et 3.000 mètres de profondeur, dans les eaux des îles Phœnix au milieu de l'océan Pacifique, que la "pieuvre de verre" vit. Selon un journaliste de Ouest France qui a relayé la découverte, cette espèce, bien qu'elle soit rare, est étudiée depuis 1918. La prouesse vient du fait que jamais des images aussi précises n'ont été prises du céphalopode.

"Il n'y a pas encore grand monde qui a pu les observer. Leur étude s'est essentiellement faite sur des bêtes mortes, récupérées dans le système digestif d'autres animaux, ou avec des prises sous-marines, remontées dans de mauvaises conditions pour leur préservation", explique Laure Bonnaud-Ponticelli, professeure au Muséum national d'histoire naturelle, interrogée par Ouest France. Ces images remontées par le sous-marin Subastian de la Schmidt Ocean Institute est une aubaine pour les chercheurs et biologistes.

Pourquoi est-elle transparente ?

La pieuvre de verre, à l'aspect fragile, est naturellement conçue pour résister à des conditions extrêmes. Son organisme allégé et son métabolisme ralenti lui permettent de "consommer le moins possible de nutriments et d'oxygène qui se font rares dans les eaux abyssales", précise la biologiste. En effet, la pieuvre de verre vit dans des eaux entre 2 et 4°C.

À lire aussi

Son apparence transparente résulte de cette adaptation. Pour survivre à cette profondeur, Ouest France précise que l'animal marin a considérablement réduit sa masse musculaire. Cela lui permet surtout d'échapper aux prédateurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/