1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - Incendies en Californie : 42 morts, le bilan le plus lourd de l'histoire des États-Unis
1 min de lecture

VIDÉO - Incendies en Californie : 42 morts, le bilan le plus lourd de l'histoire des États-Unis

L'incendie de forêt qui ravage le nord de la Californie a fait 42 morts, devenant ainsi le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis.

Une carcasse de voiture dans ce qui reste d'une station-service à Paradise, en Californie, le 11 novembre 2018
Une carcasse de voiture dans ce qui reste d'une station-service à Paradise, en Californie, le 11 novembre 2018
Crédit : Josh Edelson / AFP
Californie : les flammes de l'enfer
01:39
Sarah Ugolini & AFP

C'est un bilan sans précédent. L'incendie de forêt qui fait rage dans le nord de la Californie a fait 42 morts, devenant ainsi le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis. C'est ce qu'a déclaré ce lundi 12 novembre le shérif du comté de Butte, Kory Honea. 

"Jusqu'à présent, les restes de 13 nouvelles personnes ont été découverts, ce qui porte le nombre total des morts à 42. Si je comprends bien, il s'agit de l'incendie de forêt le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis", a affirmé le shérif Honea lors d'une conférence de presse. Des milliers de pompiers continuaient à lutter ce lundi contre les flammes du "Camp Fire", comme on appelle cet incendie d'une ampleur inédite. 

Le shérif du comté de Butte a expliqué dimanche que la recherche d'éventuels corps supplémentaires était "très très difficile", précisant que les autorités étaient toujours sans nouvelles de 228 personnes. "Il y a tellement de décombres dans certaines de ces zones qu'il est très difficile de déterminer s'il pourrait y avoir des restes humains", a-t-il déclaré au sujet du feu qui a déjà dévasté plus de 45.000 hectares et quelque 6.453 bâtiments

Le "Camp Fire" toujours contenu qu'à 25% lundi matin

De forts vents venus du nord-est continuaient à souffler lundi matin sur la région, où plus de 4.500 pompiers étaient à pied d'oeuvre, avec une température maximale de près de 20°C prévue dans la journée et pas une goutte de pluie attendue d'ici à la fin du mois. Les soldats du feu, venus de tout le pays, sont accompagnés sur le terrain d'anthropologistes et d'un laboratoire d'analyse ADN pour identifier les corps, parfois réduits à de simples fragments d'os.  

À écouter aussi

La ville de Paradise a été littéralement rayée de la carte, laissant la place à des paysages de désolation. Lundi matin, le "Camp Fire" n'était toujours contenu qu'à 25%, mais sa surface a été réduite de 4.500 hectares. Les pompiers s'attachant notamment à protéger les bâtiments menacés par les flammes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/