1 min de lecture Daesh

VIDÉO - État islamique : la coalition doit-elle envoyer des troupes au sol ?

ÉCLAIRAGE VIDÉO - Alors que les frappes aériennes de la coalition n'ont pas suffit à empêcher l'État islamique de progresser en Syrie, notamment près de la frontière turque, la question de l'envoi de troupes au sol se pose.

>
VIDÉO - État islamique : la coalition doit-elle envoyer des troupes au sol ? Crédit Image : RTL.fr | Durée : |
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Cécile De Sèze

L'État islamique ne recule pas. À la frontière entre la Turquie et la Syrie, l'étau se ressert sur la ville de Kobané, assiégée par les jihadistes, malgré les frappes de la coalition occidentale et les soldats kurdes qui la défendent. Si la coalition - menée par les États-Unis - continue ses frappes aériennes dans la région pour stopper l'avancement du groupe terroriste, la plupart des cibles dites "statiques" - hangars, raffineries, puis de pétrole - ont déjà été détruites et maintenant, le problème, ce sont les cibles "mobiles" : les combattants eux-mêmes et leurs dirigeants. 

Le traumatisme de la guerre en Irak

Cela pose particulièrement un problème côté syrien, où il est impossible pour la coalition de s'allier avec les autorités locales, à savoir l'armée de Bachar El-Assad, et encore moins d'envoyer des troupes au sol en soutient au dirigeant. 

Mais cette manœuvre militaire semble également impossible pour d'autres raisons, notamment le traumatisme de la guerre en Irak sous l'ère Bush. 150.000 GI avaient été envoyés sur place, et aujourd'hui rien est encore réglé. Barack Obama a d'ailleurs rappelé que les États-Unis n'enverraient pas d'hommes au sol. 

L'autre solution sans doute envisagée, même si elle n'est pas publique, c'est d'envoyer des troupes spéciales, y compris en Syrie. Elles serviraient à dégager le terrain, par exemple à Kobané en ce moment pour aider les combattants locaux à défendre leur territoire, mais aussi à faciliter les frappes aériennes en indiquant où se trouvent les cibles clés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Terrorisme Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants