2 min de lecture Présidentielle américaine 2016

Après la victoire de Donald Trump, des Californiens appellent au #Calexit

Dans cet État de l'ouest américain, qui a plébiscité Hillary Clinton dans les urnes, de nombreux habitants appellent sur les réseaux sociaux à faire cession.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Victoire de Trump : des Californiens appellent au #Calexit Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Il y a des Américains qui ne digèrent toujours pas l’élection de Donald Trump. On a encore assisté jeudi 10 novembre à une deuxième soirée de manifestations dans de grands villes. Des gens qui crient : "Not My President" ("Pas mon président", Ndlr). On voit émerger sur Internet des phénomènes un peu improbables pour échapper à une réalité qu’ils ont refusé de voir venir. Certains postent des messages, très relayés sur les réseaux sociaux, avec le mot clé #Michelle2020 pour encourager la première dame à être candidate. C’est assez improbable : Barack Obama a dit un jour qu’il y a trois choses certaines dans la vie : "La mort, les impôts, et le fait que son épouse ne sera jamais candidate à un poste politique".

Il y a aussi une pétition qui circule sur Internet pour que les grands électeurs désignés le 8 novembre - le collège électoral dont la fameuse majorité est à 270 - choisissent Clinton et pas Trump. Pourquoi ? Parce que Hillary Clinton a obtenu au bout du compte plus de voix au total au niveau national. Mais comme le scrutin se déroule par État, et que le candidat qui obtient la majorité dans l’État remporte tous les grands électeurs en jeu, Donald Trump a été malgré tout élu. Donc il veulent que le collège électoral se conforme au vote populaire.

La Californie s’éloigne de l'Amérique profonde

Autre initiative improbable, le "Calexit". C’est comme le Brexit, mais pour la Californie : l'indépendance de la Californie. Plus de 60 % des électeurs de l’État ont voté pour Clinton. C’est l’État le plus vaste, le plus riche, presque le plus grand. S’il était indépendant, ce serait la sixième économie du monde, juste devant la France. Il y a autant d’habitants en Californie qu’en Pologne, ce pourrait être un État viable.

À lire aussi
Donald Trump le 6 janvier 2018 Présidentielle américaine 2016
Donald Trump exige une enquête sur l'"infiltration" de sa campagne par le FBI

La Californie multiculturelle, numérique, optimiste, s’éloigne de plus en plus de l’Amérique profonde qui a voté Trump. Ce mouvement donc veut obtenir l’organisation d’un référendum. Ça semble presque impossible, d’autant qu’il faudrait en plus un vote favorable des deux-tiers du Congrès à Washington.

Il y a aussi des internautes qui s’en prennent à People Magazine, qui a fait une belle une sur l’élection de Donald Trump. Ils sont furieux parce qu’une journaliste du magazine a témoigné récemment pour dire qu’elle avait été agressée sexuellement par Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine 2016 Donald Trump Californie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785720305
Après la victoire de Donald Trump, des Californiens appellent au #Calexit
Après la victoire de Donald Trump, des Californiens appellent au #Calexit
Dans cet État de l'ouest américain, qui a plébiscité Hillary Clinton dans les urnes, de nombreux habitants appellent sur les réseaux sociaux à faire cession.
https://www.rtl.fr/actu/international/victoire-de-trump-des-californiens-appellent-au-calexit-7785720305
2016-11-11 09:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jJK42sdhS3HpBpPXA1Otug/330v220-2/online/image/2016/1111/7785721288_des-manifestants-anti-trump-le-9-novembre-2016-a-san-francisco.jpg