1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Une branche d'Aqmi revendique l'enlèvement d'un journaliste français au Sahel
1 min de lecture

Une branche d'Aqmi revendique l'enlèvement d'un journaliste français au Sahel

Dans une vidéo, le journaliste Olivier Dubois assure être détenu depuis près d'un mois et appelle à une intervention des autorités françaises.

Le désert, dans le Sahel
Le désert, dans le Sahel
Crédit : Ben Curtis/AP/SIPA
Victor Goury-Laffont & AFP

Le journaliste français Olivier Dubois aurait été enlevé au Mali, dans la région du Sahel où il exerce sa profession. Une vidéo, où il affirme avoir été enlevé à Gao, dans l'Ouest malien, circulait depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Un responsable aux Affaires étrangères françaises à Paris a confirmé la "disparition" d'Olivier Dubois, qui a coopéré avec des médias comme la chaîne France24 ou le quotidien Libération.

Dans la vidéo, le journaliste affirme être au main du "groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans", ou GSIM, un groupe affilié à AQMI, la branche d'Al-Qaïda présente au Sahel. RFI rapporte par ailleurs que les ravisseurs seraient à l'origine de la diffusion de la vidéo. Le déplacement à Gao, début avril, aurait été effectué pour interviewer un cadre de cette organisation.

Olivier Dubois demande à "(sa) famille, (ses) amis et aux autorités françaises pour faire tout ce qui est en leur pouvoir" pour garantir sa libération. Il assure par ailleurs être détenu depuis le 8 avril 2021, il y a près d'un mois. Comme le rapporte Le Figaro, il est le seul otage français connu dans la région, alors que Sophie Pétronin a elle été libérée en septembre 2020.

Sur Twitter, Reporters sans frontières demande la libération d'Olivier Dubois. "Nous demandons aux autorités maliennes et françaises de tout mettre en oeuvre pour obtenir sa libération et adressons tout notre soutien à sa famille et à ses proches", a écrit le secrétaire général de l'organisation Christophe Deloire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/