1 min de lecture Vladimir Poutine

Ukraine : Merkel, Poutine et Porochenko décident de "mesures concrètes" pour surveiller le cessez-le-feu

Les dirigeants allemand, russe et ukrainien ont décidé de mesures pour permettre à l'OSCE de surveiller le cessez-le-feu en Ukraine.

Petro Porochenko et Angela Merkel au sommet de Minsk, le 11 février 2015
Petro Porochenko et Angela Merkel au sommet de Minsk, le 11 février 2015 Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que les combats font toujours rage à Debaltseve malgré la trêve mise en place le 15 février, Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko ont décidé de "mesures concrètes" pour permettre aux observateurs de l'OSCE de surveiller le cesser-le-feu en Ukraine, a annoncé ce mardi 17 février Berlin.

"Au regard de la situation à Delbatseve", les trois dirigeants "se sont mis d'accord sur des mesures concrètes pour permettre à l'OSCE de surveiller la situation sur le terrain", alors que l'accord de Minsk prévoit le début du retrait des armes lourdes à partir du mardi 17 février, a écrit dans un communiqué le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

L'équipe des observateurs de l'OSCE chargée de surveiller le cessez-le-feu n'a pu pénétrer dans Debaltseve en raison des hostilités en cours et le retrait des armes lourdes n'avait toujours pas débuté à minuit (23h heure de Paris).

Kiev et les rebelles s'accusent mutuellement

Les responsables du gouvernement de Kiev et les rebelles se sont accusés mutuellement d'être à l'origine des attaques qui les empêchent de retirer chars, lance-roquettes et artillerie lourde de la ligne de front dans l'est de l'Ukraine.

À lire aussi
crise ukrainienne
Guerre en Ukraine : pourquoi la tension monte à nouveau avec la Russie

Les mesures annoncées par les trois dirigeants russes, ukrainiens et allemands, non détaillées, ont été décidées lors d'un appel téléphonique de la chancelière aux deux présidents lundi soir. Paris avait indiqué que la question avait été auparavant au centre d'une conversation entre le président François Hollande, Vladimir Poutine et Angela Merkel.

"La chancelière Angela Merkel et le président ukrainien ont appelé" leur homologue russe Vladimir Poutine "a exercer son influence sur les séparatistes" prorusses "afin qu'ils cessent le feu", a ajouté Steffen Seibert.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vladimir Poutine Petro Porochenko Angela Merkel
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants