1 min de lecture Istanbul

Turquie : pourquoi la transformation de la basilique Sainte-Sophie en mosquée fait polémique

La Turquie est vivement critiquée après avoir annoncé vendredi que l'ancienne basilique Sainte-Sophie sera bientôt convertie en mosquée.

>
Turquie : pourquoi l'ex-basilique Sainte-Sophie fait polémique ? Crédit Image : OZAN KOSE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
795_micro-rtl-illustration générique
Aude Vernuccio édité par William Vuillez

Les premières prières devraient avoir lieu le 24 juillet prochain. En Turquie, la célèbre basilique Sainte-Sophie à Istanbul, musée ouvert depuis 1934, va devenir une mosquée. Une décision prise par les autorités turques que déplore clairement le gouvernement français, mais aussi l'Unesco ou encore la Grèce qui parle de "provocation envers le monde civilisé". 

Sainte-Sophie, symbole de la rencontre entre l'empire Ottoman et l'Europe à Istanbul célébrera ses premières prières musulmanes à la fin du mois de juillet. Un rassemblement a déjà eu lieu dès vendredi soirRecep Tayyip Erdogan promet que tous les visiteurs, quelle que soit leur religion, pourront toujours se rendre sur ce site emblématique. 

"Comme toutes les autres mosquées, les portes de Sainte-Sophie resteront ouvertes à tous, Turcs et étrangers, musulmans et non-musulmans", a déclaré le président turc dans un discours. "Nous entendons les commentaires de la communauté internationale sur cette décision, mais le choix du statut de Sainte-Sophie est une question qui relève uniquement de la souveraineté nationale de la Turquie", a-t-il ajouté. 

Une basilique transformée en musée

Oeuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial par l'Unesco, et l'une des principales attractions touristiques d'Istanbul avec quelque 3,8 millions de visiteurs en 2019. 

À lire aussi
Sainte-Sophie à Istanbul, en Turquie coronavirus
Confinement en Turquie : Istanbul plongée dans un silence inédit

Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle a été transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de "l'offrir à l'humanité". 

Le conseil d'État turc a annulé cette décision vendredi, expliquant dans ses attendus que selon les actes de propriété au nom de la Fondation Mehmet Fatih, du nom du sultan ottoman qui a conquis Constantinople, Sainte-Sophie était inscrite comme une mosquée et que cette qualification ne pouvait être modifiée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Istanbul Turquie Recep Tayyip Erdogan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants