1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Turquie : 62 personnes hospitalisées après un feu de forêt
2 min de lecture

Turquie : 62 personnes hospitalisées après un feu de forêt

"Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel", a déclaré le maire de la ville d'Antalya, dont dépend la commune sinistrée de Manavgat.

Le drapeau turc (illustration).
Le drapeau turc (illustration).
Crédit : Arnaud Andrieu/SIPA
Marie Gingault & AFP

Des dizaines de personnes ont été blessées dans après qu'un feu de forêt se soit déclenché mercredi 28 juillet au sud de la Turquie. Les flammes se sont propagées jusqu'à atteindre des zones habitées, situées près d'un site touristique. Quatre quartiers ont dû être évacués, ont rapporté les médias turcs.

L'incendie qui a commencé dans une forêt de Manavgat, dans la province d'Antalya, a rapidement atteint des zones habitées en raison de vents violents. Les flammes ont ainsi ravagé des maisons du district de Kalemler. Au total, 62 personnes ont été hospitalisées, la majorité étant des habitants affectés par les fumées. Trois victimes souffrent de brûlures.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré que "tout le soutien nécessaire sera donné à nos citoyens qui ont souffert de l'incendie" et a promis une enquête poussée. Quatre quartiers de la localité de Manavgat ont dû être évacués en raison de la progression du feu, qui a pu être "partiellement" contrôlé dans la soirée.

La piste d'un incendie criminel envisagée

Sur des images diffusées par la chaîne de télévision d'information NTV, on pouvait voir une vingtaine de maisons vides et carbonisées, dont certaines continuaient de brûler. Muhittin Bocek, le maire de la ville d'Antalya, cité par l'agence de presse étatique Anadolu, a néanmoins précisé que les sites touristiques n'étaient pas menacés. 

À lire aussi

"Dieu merci, nous n'avons pas de pertes en vies humaines. Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel. Mais nous n'avons pas d'informations claires pour le moment à ce sujet", a précisé l'élu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/