1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Tunisie : mobilisation pour empêcher un éventuel accostage d'un bateau anti-migrants
1 min de lecture

Tunisie : mobilisation pour empêcher un éventuel accostage d'un bateau anti-migrants

Le bateau a été affrété par des militants d'extrême droite qui veulent empêcher les migrants de passer en Europe.

Des sauveteurs égyptiens viennent en aide à des migrants en Méditerranée le 22 septembre 2016. (illustration)
Des sauveteurs égyptiens viennent en aide à des migrants en Méditerranée le 22 septembre 2016. (illustration)
Crédit : MOHAMED EL-SHAHED / AFP
Un port tunisien se mobilise contre un bateau anti-migrants
00:42
Clarisse Martin & AFP

Cela fait plusieurs semaines qu'un bateau anti-migrants a été affrété et parcourt la mer Méditerranée. Mis à l'eau et dirigé par des militants européens d'extrême droite, son objectif est de repousser les embarcations de migrants vers l'Afrique. Actuellement au large des côtes tunisiennes, le navire pourrait éventuellement accoster au pays du Jasmin.

C'est pourquoi des pêcheurs tunisiens se sont mobilisés, dimanche 6 août, dans le port de Zarzis, pour dire "non" à cette éventualité. Si le C-Star, le bateau en question, arrive à proximité du port, "nous allons fermer le canal qui sert au ravitaillement. C'est la moindre des choses vu ce qui se passe en Méditerranée, la mort de musulmans et d'Africains" en mer, a déclaré à l'Agence France-Presse Chamseddine Bourassine, président de l'Association des marins pêcheurs.

Ce navire, long de 40 mètres a été loué par le groupuscule d'extrême droite Génération identitaire. Samedi 5 août, il se trouvait au large de la Libye où des dizaines de milliers de migrants à bord d'embarcations de fortune envoyées par des passeurs ont été secourus ces dernières années, par des garde-côtes, des navires marchands ou des ONG.

Une telle manœuvre serait illégale selon le droit maritime international

La mission de ces militants d'extrême droite, "Défendons l'Europe", a été financée par le biais d'une campagne de financement participatif à l'initiative de militants anti-immigration français, allemands et italiens. Ils accusent les ONG de "faire passer clandestinement des centaines de milliers de migrants illégaux en Europe, menaçant ainsi la sécurité et l'avenir de notre continent" et promettent de "faire quelque chose pour s'y opposer".

À lire aussi


Selon une vidéo postée par l'un militants à bord du bateau, ils compteraient repousser toute embarcation de migrants sur son passage vers les côtes africaines. Néanmoins, une telle manœuvre serait illégale selon le droit maritime international, si l'embarcation se trouve dans les eaux internationales.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/