1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Tunisie : ce qu'il faut savoir sur la crise politique qui agite le pays
1 min de lecture

Tunisie : ce qu'il faut savoir sur la crise politique qui agite le pays

DÉCRYPTAGE - Après une journée de manifestations, le président Saied a annoncé "le gel" des activités du Parlement pour 30 jours. Il a aussi démis de ses fonctions le chef du gouvernement Hichem Mechichi.

Le 26 juillet 2021, le président tunisien Kais Saied après avoir évincé le Premier ministre et ordonné la fermeture du parlement pendant 30 jours.
Le 26 juillet 2021, le président tunisien Kais Saied après avoir évincé le Premier ministre et ordonné la fermeture du parlement pendant 30 jours.
Crédit : Tunisian presidency Facebook page / AFP
Crise politique en Tunisie : ce qu'il faut savoir
01:01
Matthias Raynal - édité par Thomas Pierre

Le dernier rescapé des Printemps arabes est-il en train de vaciller ? En Tunisie, la situation est très confuse ce lundi, au lendemain d'une reprise en main totale de l'exécutif par le président Kaïs Saïed. Certains s'inquiètent pour la démocratie dans le pays. 

Le président de la République est apparu dimanche à la télévision nationale pour annoncer solennellement la suspension des activités du parlement, mais aussi le limogeage du chef de gouvernement. Désormais, Kaïs Saïed dispose de pouvoirs élargis. Du jamais-vu depuis Ben Ali et Bourguiba. Lui dit avoir activé l'article 80 de la constitution. L'opposition, islamiste notamment, dénonce un coup d'Etat. 

Tout cela s'est déroulé au terme d'une journée de manifestations ce dimanche qui a vu les Tunisiens descendre dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. Le pays est embourbé dans une longue crise politique depuis les élections de 2019, et tous les indicateurs : économiques, sociaux et sanitaires sont dans le rouge. 

Alors l'annonce du président a été accueillie par des scènes de liesse, des foules se sont rassemblées dans plusieurs villes pour célébrer cette offensive du chef de l'Etat. Sans parti, élu très largement en octobre 2019 avec plus de 70% des voix, Kaïs Saïed fait encore figure d'espoir pour beaucoup. Il incarne l'indépendance face à une classe politique considérée comme corrompue, qui a échoué à gouverner le pays au lendemain de la révolution. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/