1 min de lecture Thaïlande

Tuerie en Thaïlande : la personnalité de l'assaillant intrigue

Au total, 29 personnes ont été tuées et une quarantaine blessées samedi par un jeune militaire à Korat, dans le nord-est de la Thaïlande.

Le soldat thaïlandais Jakrapanth Thomma dans un centre commercial de Korat le 8 février 2020
Le soldat thaïlandais Jakrapanth Thomma dans un centre commercial de Korat le 8 février 2020 Crédit : AFP PHOTO / KMCOT Thai Public Company Limited
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Qu'est-ce qui a motivé un tel geste de folie meurtrière ? Deux jours après la tuerie qui a fait 29 morts et une quarantaine de blessés samedi 8 février à Korat, dans le nord-est de la Thaïlande, de nombreuses questions demeurent sur les raisons et le profil de l'assaillant

Après son périple sanglant de plus de 17 heures, sur une base militaire et dans un centre commercial très animé, Jakrapanth Thomma a été abattu par les forces de l'ordre. Selon les premiers éléments de l'enquête, le tireur serait passé à l'acte à cause d'une dette autour d'un différend foncier. Il n'avait "pas de mauvais dossier", d'après le porte-parole de l'armée, le colonel Winthai Suvaree, sollicité par l'AFP.

Seule certitude à ce stade, le jeune homme était un féru des réseaux sociaux. Il a d'ailleurs soigneusement mis en scène son carnage sur Facebook, postant pendant la tuerie sur son compte, fermé depuis, des vidéos et des photos de lui, ainsi que plusieurs messages: "Dois-je me rendre ?", "Personne ne peut échapper à la mort".

Un arsenal à disposition

Autre fait troublant, le jeune adjudant-chef a utilisé une mitrailleuse M60, un fusil d'assaut et des munitions qu'il a dérobés sur sa base militaire et s'est emparé d'un véhicule militaire. Mais comment a-t-il pu dérober un tel arsenal ? 

À lire aussi
Le cruel dressage des "éléphants à touristes". animaux
Thaïlande : de rares images montrent le cruel dressage des "éléphants à touristes"

Selon le Premier ministre thaïlandais, Prayut-Chan-O-Cha, il n'y a pas eu de négligence. "Nous ne laissons pas sans surveillance le dépôt. Nous avions des gens qui le gardaient", a-t-il assuré. La ville de Nakhon Ratchasima, connue aussi sous le nom de Korat, abrite une des plus grandes casernes de Thaïlande, un pays où l'armée est très impliquée dans la société et en politique.

Le royaume est aussi un des pays les plus armés au monde. Entre 6 et 10 millions d'armes à feu y circuleraient, dont de nombreuses ne seraient pas enregistrées, et les meurtres par armes à feu sont très fréquents. Il est toutefois très rare que les militaires s'en prennent à des civils.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Thaïlande Asie Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants