1 min de lecture États-Unis

Trump troque son vieux Samsung pour un iPhone, qui reste en proie au piratage

L'utilisation d'un Samsung par le président suscitait de nombreuses critiques outre-Atlantique, en raison des risques de piratage.

Donald Trump
Donald Trump Crédit : AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Depuis qu'il s'est inscrit sur Twitter en 2009, Donald Trump s'est fendu de 34.700 tweets. Et ce n'est pas en devenant président que le républicain a changé ses habitudes. Pour plus de sécurité, il a donc dû se séparer de son vieux Samsung pour un iPhone flambant neuf. Mais ce n'est pas pour autant que le risque de piratage s'éloigne. "Je peux garantir que les Russes et les Chinois tenteront de lancer une attaque", estime par exemple John Dickson, un ancien responsable de la cybersécurité de l'U.S. Air Force.

Pour ce spécialiste, le risque de piratage du téléphone du président dépend beaucoup de son utilisation. "Si c'est un appareil à usage limité, le risque est minime (...) Mais aussitôt que vous commencez à cliquer sur quelque chose, à télécharger des applications, à autoriser l'accès à votre téléphone, c'est là que les choses deviennent très sérieuses", prévient-il. Et si le smartphone présidentiel venait à être piraté, il donnerait au hacker la possibilité de se servir du micro comme appareil d'écoute, d'accéder à la caméra ou de géolocaliser le téléphone. Le risque est donc de taille.

Téléphone "pot de miel"

Certains analystes estiment que les appareils Apple offrent une meilleure sécurité, car la compagnie contrôle à la fois le matériel et son système d'exploitation, régulièrement mis à jour. Pour Nicholas Weaver, chercheur à l'Institut international des sciences de l'informatique, en Californie, malgré la réduction des risques, des gouvernements étrangers tenteront toujours de pirater le téléphone. Mais selon lui, les services de renseignement américains l'ont peut-être déjà modifié pour s'en servir de "pot de miel", une technique utilisée pour attirer, identifier et neutraliser les pirates.

À lire aussi
Le parc national américain Yosemite en proie au flammes en juillet 2018. Californie
Californie : le parc national de Yosemite menacé par les flammes

Le mois dernier, un élu démocrate de Californie, Ted Lieu, avait demandé une enquête, estimant que l'utilisation de son vieux téléphone par Donald Trump représentait un danger pour la sécurité nationale des États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Iphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787891240
Trump troque son vieux Samsung pour un iPhone, qui reste en proie au piratage
Trump troque son vieux Samsung pour un iPhone, qui reste en proie au piratage
L'utilisation d'un Samsung par le président suscitait de nombreuses critiques outre-Atlantique, en raison des risques de piratage.
https://www.rtl.fr/actu/international/trump-troque-son-vieux-samsung-pour-un-iphone-mais-reste-en-proie-au-piratage-7787891240
2017-03-31 05:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YWXcM3OqikRweHVQPGKKzA/330v220-2/online/image/2017/0204/7787078204_donald-trump.jpg