2 min de lecture Attentats à Paris

Trump persiste et signe : un homme armé aurait pu sauver de nombreuses vies au Bataclan

Comme il l'avait fait un an auparavant, Donald Trump a estimé devant la NRA que de nombreuses vies auraient pu être épargnées le 13 novembre 2015 si la réglementation française sur les armes était moins stricte.

Le président américain Donald Trump, à bord d'Air Force One, le 7 septembre 2018.
Le président américain Donald Trump, à bord d'Air Force One, le 7 septembre 2018. Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Eléanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Plus de trois ans après les attentats de Paris, Donald Trump a de nouveau affirmé vendredi 26 avril que de nombreuses vies auraient pu être sauvées le 13 novembre 2015 si la réglementation française sur les armes était moins stricte.

"Paris, ils disent qu'ils ont là-bas les lois les plus sévères au monde sur les armes", a lancé Donald Trump lors d'un discours à Indianapolis devant la National Rifle Association (NRA), puissant lobby des armes à feu. "Ils ont tué une personne, une autre, une autre, une autre.. Des centaines de personnes ont été tuées et blessées ce jour-là".

"La fusillade a duré si longtemps et il n'y avait rien à faire (...). Si une personne avait eu une arme de l'autre côté, le bilan aurait très bien pu être complètement différent", a-t-il poursuivi. 

À lire aussi
Le restaurant Casa nostra, cible des attentats, a rouvert le 5 février 2016 Attentats à Paris
"Fausse victime" du 13 novembre : un an de prison ferme pour le gérant du Casa Nostra

Il y a un an jour pour jour et devant la même audience, Donald Trump était déjà longuement revenu sur les attentats du 13 novembre.

Si une personne avait eu une arme de l'autre côté, le bilan aurait pu être complètement différent

Donald Trump, président américain
Partager la citation

Vendredi, le locataire de la Maison Blanche a encore ajouté que l'attaque n'aurait "probablement pas eu lieu" si la réglementation sur les armes était moins stricte "car ces lâches auraient su qu'il y aurait des gens avec des armes" sur place.

Lors de son long discours devant la NRA, Donald Trump a martelé que "préserver les libertés acquises par nos ancêtres au prix de leur vie" était un devoir absolu. Et dénoncé ses adversaires démocrates qui, selon lui, veulent remettre en cause les fondamentaux de la Constitution américaine.

En 2018, les déclarations de Donald Trump avaient provoqué une vive réaction de la classe politique française. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire avait dénoncé des propos "choquants" et "pas dignes du président de la première puissance mondiale". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797511220
Trump persiste et signe : un homme armé aurait pu sauver de nombreuses vies au Bataclan
Trump persiste et signe : un homme armé aurait pu sauver de nombreuses vies au Bataclan
Comme il l'avait fait un an auparavant, Donald Trump a estimé devant la NRA que de nombreuses vies auraient pu être épargnées le 13 novembre 2015 si la réglementation française sur les armes était moins stricte.
https://www.rtl.fr/actu/international/trump-persiste-et-signe-un-homme-arme-aurait-pu-sauver-de-nombreuses-vies-au-bataclan-7797511220
2019-04-27 00:28:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RN9dmMpjI9QQEzHlaRlCLA/330v220-2/online/image/2018/0908/7794706401_le-president-americain-donald-trump-a-bord-d-air-force-one-le-7-septembre-2018.jpg