1 min de lecture Climat

Taxe carbone : António Guterres favorable à cette taxe ou à des "mécanismes similaires"

INVITÉ RTL - António Guterres, secrétaire général de Organisation des nations unies, plaide pour l’instauration d’une "taxe carbone ou d'un mécanisme similaire" qui favoriserait les classes moyennes.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
L'invité de RTL du 12 novembre 2019 Crédit Image : Manan VATSYAYANA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Cassandre Jeannin

Ce mardi 12 novembre sur RTL, António Guterres, secrétaire général de l’ONU, revient sur la crise climatique qui menace des centaines de millions de personnes dans le monde. Il plaide pour l’instauration d’une taxe carbone qui ne pénalise pas les classes moyennes.

Au sujet du climat, "nous avons une feuille de route qui est claire", indique-t-il. "La communauté scientifique nous a dit ce qu'il faut faire c'est-à-dire réduire les émissions de 45% jusqu'à 2030, atteindre la neutralité carbone en 2050 et ne pas laisser la température monter au-dessus de 1,5 degrés en fin de siècle", rappelle-t-il. 

"La question centrale c'est une question de volonté politique", d'après le secrétaire général de l’ONU. "Aujourd'hui, les engagements pris lors de l'Accord de Paris ne sont pas complètement respectés par les États et ces engagements ne sont pas suffisants", ajoute-t-il. "D'ici fin 2020 quand il y aura la conférence des états qui font partie de la communauté internationale en matière de climat, il faut absolument qu'ils assument des engagements qui soient en ligne avec ce que la communauté scientifique demande". 

António Guterres préconise de "mettre un prix sur le carbone et transformer des impôts sur le salaire en des impôts sur le carbone, il faut une taxe carbone ou d'autres mécanismes similaires". "Je suis sûr que si on fait ça les classes moyennes seront très contentes parce que ça va faciliter l'emploi et augmenter les revenus des gens", conclut-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat ONU Taxe carbone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants