1 min de lecture Faits divers

Suisse : un hôtel demandait à ses clients juifs de se doucher avant la piscine

La clientèle juive était spécifiquement visée par de curieux messages placardés par la directrice de l'hôtel. Israël a réclamé des excuses officielles.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Suisse : un hôtel demandait à ses clients juifs de se doucher avant la piscine Crédit Image : Capture d'écran / Google Maps Street View | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Julien Absalon

Les affiches de la honte. Un hôtel suisse défraye la chronique pour avoir affiché, dans ses locaux, des messages tendancieux à l'égard de sa clientèle juive. La directrice de l'Aparthaus Paradies avait cru bon de placarder deux avis à ses occupants : l'un, à l'entrée de la piscine, demandait spécifiquement à ses "clients juifs de prendre une douche avant et après la baignade", au risque d'être exclus en cas de non-respect de cette règle. "Nous vous remercions de votre compréhension", précisait la conclusion. La responsable a expliqué avoir reçu des plaintes concernant deux jeunes filles juives qui étaient entrées dans l'eau sans prendre de douche. 

La même directrice a placardé, sur le congélateur de l'hôtel, un autre avis demandant encore une fois à ses seuls clients juifs de n'y accéder qu'à certaines heures. "À nos clients juifs. Vous pouvez avoir accès au congélateur seulement pendant ces créneaux horaires : 10h00-11h00 et 16h30-17h30. J'espère que vous comprenez que notre équipe n'aime pas être dérangée sans arrêt".

Situé dans le village d'Arosa, dans les Alpes suisses, cet établissement reçoit de nombreux clients de confession juive depuis de nombreuses années. Ceux-ci viennent en particulier du Royaume-Uni, des États-Unis ou encore d'Israël.

Israël exige des excuses

La directrice de l'établissement jure qu'elle n'avait aucune arrière-pensée antisémite avec ces affiches désormais retirées. "Étant donné que d'autres clients m'ont demandé de faire quelque chose, j'ai écrit un peu naïvement cette affiche", a-t-elle reconnu au sujet de l'inscription près de la piscine. "J'aurais mieux fait d'adresser cette demande à tous les clients de l'hôtel", a-t-elle poursuivi.

À lire aussi
Gilles Andruet (archives) l'heure du crime
Gilles Andruet : le meurtre du Mozart des échecs

L'affaire a rapidement suscité un tollé sur les réseaux sociaux, où des photos des affichettes ont été publiées et massivement partagées pour être dénoncées. Sur le site TripAdvisor, les internautes se déchaînent dans leurs commentaires.

Les répercussions de la controverse ne sont toutefois pas seulement numériques. L'affaire a pris une tournure diplomatique, car Israël a exigé des excuses officielles par la voix de sa vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely, outrée par cet "acte antisémite de la pire espèce". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Suisse Antisémitisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants