1 min de lecture Accident

Slovaquie : 7 morts dans une explosion de gaz

Une explosion de gaz dans l'est de la Slovaquie le 6 décembre 2019 a tué 7 personnes et fait plusieurs blessés. L'immeuble touché a ensuite pris feu, obligeant les pompiers a évacué les habitants.

Les services des urgences interviennent lors de l'explosion de gaz dans un building de Presov, en Slovaquie, le 6 décembre 2019
Les services des urgences interviennent lors de l'explosion de gaz dans un building de Presov, en Slovaquie, le 6 décembre 2019 Crédit : HO / SLOVAK POLICE / AFP
Lilas Fournier et AFP

Une explosion de gaz survenue vendredi 6 décembre, dans un immeuble de Presov, dans l'est de la Slovaquie, a fait au moins 7 morts, selon un deuxième bilan de la police ce samedi. "Selon nos informations mises à jour, le nombre des personnes mortes dans l'incendie d'hier s'élève à sept. Une personne est portée disparue", a dit aux journalistes le chef de la police locale Jan Golias. 

Un premier bilan publié le 7 décembre au matin faisait état de 11 morts. Aucun nouveau bilan ne serait donné avant la fin des opérations de secours, a précisé la police dans un communiqué publié sur sa page Facebook. 

Des dizaines de personnes ont également été blessées. L'explosion, qui s'était produite vers midi, a déclenché un incendie. Il s'est propagé sur "quatre ou cinq étages supérieurs de l'immeuble", ont indiqué les pompiers aux médias slovaques. La centaine de pompiers mobilisée a pu maîtriser les flammes et éteindre les derniers foyers touchés, samedi matin. Elle a également évacué les habitants du bâtiment vers une école voisine. Les autorités n'ont pas communiqué sur d'éventuels disparus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Accident International Slovaquie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants