2 min de lecture Amérique du Nord

Sénat, avortement, héroïne... : les autres scrutins des États-Unis

Des millions d'Américains sont appelés à voter, en plus du scrutin présidentiel, pour des représentants locaux et de nombreux référendums.

Un homme vote dans le Milwaukee, le 20 octobre 2020
Un homme vote dans le Milwaukee, le 20 octobre 2020 Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Les médias du monde vont se concentrer, ce mardi 3 novembre au soir, sur les résultats du scrutin qui oppose le président républicain Donald Trump à son opposant démocrate Joe Biden. S'il s'agit certainement du vote le plus décisif de la soirée, les enjeux seront en réalité plus nombreux.

Les Américains sont invités à s'exprimer sur un certain nombre de questions. La principale concerne évidemment l'identité du chef d'État pour les quatre années à venir, mais des postes de sénateurs et de représentants sont également en jeu. 

Côté chambre des représentants, l'ensemble des 435 sièges sont remis en jeu. En 2018, le parti démocrate s'était emparé de la majorité dans cette chambre basse, avec 232 élus. Malgré les espoirs affichés de Donald Trump, les chances d'une reconquête républicaine sont annoncées comme faibles. À l'inverse, le site FiveThirtyEight, spécialisé dans l'analyse de sondages, s'avance sur un renforcement de l'actuelle majorité démocrate.

Au Sénat, 35 des 100 places sont en jeu. À l'heure actuelle, les Républicains disposent d'une courte majorité avec 53 sièges. Le scrutin risque ici d'être nettement plus contesté, alors que certaines courses, en Caroline du Nord notamment, s'annoncent serrées. Si les deux parties venaient à se partager équitablement l'assemblée, il reviendrait au Vice-président de trancher d'éventuelles égalités lors de votes.

Des initiatives populaires très suivies en Californie et dans l'Oregon

À lire aussi
États-Unis
Coronavirus : Portugal, Californie, Royaume-Uni... ces endroits qui déconfinent

Les suffrages concernent également des initiatives populaires, proposées par des citoyens ou organisations qui ont obtenu un nombre suffisant de signatures en soutien. 

Une proposition, mise au vote dans l'État de Californie, sera suivie avec une attention toute particulière. Les habitants de la côte ouest américaine décideront si les collaborateurs de plateformes de VTC ou de livraisons, notamment Uber, doivent être considérés comme des indépendants ou des salariés de ces structures

200 millions de dollars ont été investis par des entreprises comme Uber, qui appellent la population à refuser que leurs collaborateurs soient classés en salariés, ce qui en fait l'initiative locale la plus chère de l'histoire des États-Unis

Comme souvent ces dernières années, il sera aussi question de légalisation du cannabis. L'usage récréatif est déjà légal dans 11 États américains. Il pourrait bientôt l'être dans quatre autres : l'Arizona, le New Jersey, le Montana et le Dakota du Sud. 

En Oregon, où la consommation de cannabis est déjà autorisée, il sera question de décriminaliser d'autres drogues, comme la cocaïne et l'héroïne. En cas de succès de l'initiative populaire, la possession en petite quantité de ces substances ne sera plus considérée comme un délit.

Autre sujet récurrent : l'avortement. Le Colorado votera pour limiter le délai légal de l'IVG à 22 semaines. En Louisiane, il est proposé d'amender la Constitution locale pour l'article premier dispose que "Rien dans la Constitution ne sera interprété comme protégeant ou sécurisant un droit à l'avortement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique du Nord Droit du travail Uber
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants