1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Séisme en Indonésie : "Après 48h, on peut encore sauver des vies", assure la Sécurité civile
1 min de lecture

Séisme en Indonésie : "Après 48h, on peut encore sauver des vies", assure la Sécurité civile

INVITÉ RTL - Rodolphe Avenel, commandant à la Sécurité civile rappelle que "le corps humain est capable de résister trois jours sans eau".

Le bilan des séisme et tsunami en Indonésie est monté à 420 morts dimanche 30 septembre, et pourrait encore s'alourdir
Le bilan des séisme et tsunami en Indonésie est monté à 420 morts dimanche 30 septembre, et pourrait encore s'alourdir
Crédit : Azwar / AFP
Séisme en Indonésie : "Après 48h, on peut encore sauver des vies", assure la Sécurité civile
03:33
Stéphane Carpentier & Léa Stassinet

Le bilan du tremblement de terre suivi d'un tsunami qui a frappé l'île indonésienne des Célèbes ne cesse de grimper. Dimanche 30 septembre, il s'établissait à 832 morts. Sur place, les secours sont toujours à pied d'oeuvre pour tenter de venir en aide aux habitants prisonniers des décombres. 

Rodolphe Avener, commandant à la Sécurité civile, rappelle que la priorité lors d'un pareil drame est évidemment de "retrouver les victimes dans les débris et amas". Même après 48 heures, la probabilité de trouver des survivants est bien réelle, affirme-t-il sur RTL. "Le corps humain est capable de résister 3 jours sans eau", poursuit le spécialiste. 

Rodolphe Avener précise ensuite que la deuxième urgence est de "s'occuper des gens vivants, à l'extérieur des débris, qui ont besoin d'eau potable, d'un abris et de soins". La France va envoyer du matériel est des hommes, afin de secourir les victimes en Indonésie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/