1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Séisme en Haïti : un dernier bilan fait état de 1.300 morts et 5.700 blessés
2 min de lecture

Séisme en Haïti : un dernier bilan fait état de 1.300 morts et 5.700 blessés

Après le passage d'un puissant séisme samedi 14 août, Haïti déplore un bilan dramatique provisoire de 1.300 morts et de 5.700 blessés.

Des blessés évacués après le séisme en Haïti, le 16 août 2021
Des blessés évacués après le séisme en Haïti, le 16 août 2021
Crédit : AFP PHOTO / US COAST GUARD / Petty Officer Erik VILLA-RODRIGUEZ
Camille Guesdon & AFP

1.300 morts et 5.700 blessés. C'est le dernier bilan du puissant séisme qui a frappé Haïti samedi 14 août. Depuis, des milliers de personnes sont sans abri dans le sud-ouest du pays et recherchent des proches disparus ou bloqués dans les décombres. Alors que des répliques du tremblement de terre de magnitude 7,2 ont continué dimanche 15 août, les habitants et les secours se sont affairés, avec des moyens limités, pour retrouver des survivants. De nombreux bâtiments se sont effondrés dans la ville des Cayes, près de l'épicentre du séisme, situé à 160 km de Port-au-Prince.

C'est à 8h29 heure locale (14h29 en France), samedi 14 août, que le séisme a secoué le sud-ouest d'Haïti. Selon les derniers chiffres de la protection civile haïtienne, annoncés dimanche 15 août dans la soirée, le dernier bilan fait était de 1.297 morts. Près de 30.000 maisons ont été détruites ou endommagées.

Les hôpitaux peinent à fournir des soins d'urgence

Cependant, le travail des secours pour aider les victimes pourrait être ralenti à l'approche de la dépression tropicale Grace. Selon le service national météorologique des États-Unis, cette tempête risque d'ajouter des pluies torrentielles et des inondations rapides à la situation dramatique que vit déjà Haïti, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 août. Le pays a donc été placé en vigilance renforcée.

De son côté, le ministère de la Santé a commencé à acheminer du personnel et des médicaments vers la péninsule sud-ouest. Mais la logistique d'urgence est mise en péril par l'insécurité qui mine Haïti depuis des mois. De leurs côtés, les rares hôpitaux des régions touchées par la catastrophe peinent à fournir des soins d'urgence.

Mise en place d'un État d'urgence pour un mois

À lire aussi

Ariel Henry, le Premier ministre, a décrété l'État d'urgence pour un mois dans les quatre départements affectés par la catastrophe. Les États-Unis, la Républicaine dominicaine, le Mexique ou encore l'Equateur ont envoyé de personnel, des rations d'urgence et des équipements médicaux sur l'île.

Pour rappel, plus de 200.000 personnes avaient été tuées et plus de 300.000 autres avaient été  blessées lors du séisme du 12 janvier 2010. De magnitude 7,0, il avait ravagé la capitale d'Haïti et plusieurs villes de province. Plus d'un million et demi d'Haïtiens se sont retrouvés sans logis après cette catastrophe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/