1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : un gigantesque incendie ravage une usine historique de Saint-Pétersbourg
1 min de lecture

Russie : un gigantesque incendie ravage une usine historique de Saint-Pétersbourg

L'incendie a démarré en début d'après-midi lundi 12 avril, se propageant sur 10.000 mètres carrés. Un pompier est mort et deux autres ont été grièvement blessés.

Une des plus vieilles usines textiles de Saint-Pétersbourg, en Russie, ravagée par un incendie le 12 avril 2021
Une des plus vieilles usines textiles de Saint-Pétersbourg, en Russie, ravagée par un incendie le 12 avril 2021
Crédit : OLGA MALTSEVA / AFP
Louis Chahuneau & AFP

Un gigantesque incendie a ravagé l'une des plus vieilles usines textiles de Saint-Pétersbourg, en Russie, lundi 12 avril. "Selon des données préliminaires, une personne est morte, deux ont été hospitalisées", a annoncé le ministère russe des Situations d'urgence tandis que 10.000 mètres carrés au sol sont déjà partis en flamme et que le toit s'est effondré. 

L'incendie s'est déclaré en début d'après-midi. Près de 350 pompiers ont été déployés pour combattre les flammes. L'un d'entre eux est mort, tandis que deux autres ont été brûlés sur la moitié du corps. Environ 40 personnes ont été évacuées. 


La "manufacture Nevski" est une usine en briques rouges située au sud-est de Saint-Pétersbourg sur le quai Oktyabrskaya de la rivière Neva. Construit par un industriel anglais au XIXe siècle, ce bâtiment, aujourd'hui classé monument historique, a longtemps été une des plus grandes usines textiles de Russie et d'URSS. Une partie du complexe est toujours consacrée à cette activité, le reste étant soit abandonné soit loué en tant que locaux commerciaux.

Selon l'agence de presse publique TASS, une visite d'inspection effectuée en février et mars avait relevé de nombreuses violations, notamment l'absence de systèmes d'alarme ou d'extinction automatique de feu. "Il y avait des violations assez graves", a indiqué une source citée par TASS, ajoutant qu'une procédure pénale avait été ouverte suite à cette visite. Le Comité d'enquête russe a indiqué pour sa part avoir ouvert une enquête pour négligence ayant entraîné la mort. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/