1 min de lecture Commerce

Russie : Auchan lutte contre la corruption avec des détecteurs de mensonges

Une enquête a révélé cette année une corruption d'ampleur au sein du groupe français en Russie.

Auchan lutte contre la corruption en son sein en Russie
Auchan lutte contre la corruption en son sein en Russie Crédit : Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Gaétan Trillat et AFP

Pour combattre une corruption très implantée à l'intérieur du groupe, la filiale d'Auchan en Russie utilise désormais des détecteurs de mensonges, avec un certain succès. "En Russie, la corruption est un sujet omniprésent dans le commerce, chez Auchan c'était malheureusement assez massif", a révélé ce mercredi 23 décembre Johannes Tholey, directeur de la filiale depuis 2019.

"Nous utilisons (les détecteurs de mensonges, ndlr) de manière très décente, pas systémique, c'est très strictement réglementé et n'est utilisé que dans le cadre d'enquêtes internes pour des soupçons de corruption" a-t-il ajouté. Ces appareils, utilisés à une centaine de reprises depuis le début de leur mise en place en mai, fonctionnent avec une "précision impressionnante".

"Pour moi, c'était une décision très difficile", dit-il encore, affirmant que "ce n'est pas un critère qui conduit au licenciement, c'est simplement l'un des instruments que nous utilisons dans le cadre du problème de la corruption chez Auchan". En Russie, le recours aux détecteurs de mensonges est courant dans le secteur.

Une enquête des Échos avait révélé plus tôt cette année une corruption d'ampleur au sein du groupe en Russie, révélant qu'"entre 80 et 100 millions d'euros, soit de 2 à 3% du chiffre d'affaires réalisé en Russie, sont siphonnés chaque année".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Économie Russie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants