1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : chute des contaminations, levée des restrictions ... le pays se déconfine
1 min de lecture

Royaume-Uni : chute des contaminations, levée des restrictions ... le pays se déconfine

Le Premier ministre Boris Johnson a confirmé que les Britanniques allaient entamer la troisième des quatre phases de leur déconfinement à partir du 17 mai.

Une rue du quartier de Soho, à Londres, le 16 avril 2021
Une rue du quartier de Soho, à Londres, le 16 avril 2021
Crédit : Niklas HALLE'N / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont
Journaliste

"'Ça y est, c’est fini, vous pouvez vous embrasser' : le jour où je prononcerai ces mots, je serai un Premier ministre heureux", expliquait, mi-mars, Jean Castex. Les Britanniques, eux, se rapprochent de ce moment.

Le 10 mai, Michael Gove, ministre d'État au Royaume-Uni, indiquait que les "contacts amicaux et intimes" pourraient être "rétablis" prochainement. Le Premier ministre Boris Johnson l'a confirmé dans la foulée, appelant cependant à de la "précaution" dans les câlins, notamment avec des personnes non-vaccinées.

Lundi prochain, le 17 mai, le Royaume-Uni entamera la troisième de ses quatre phases de déconfinement. Elle correspond, à certains détails près, à ce qui pourrait arriver en France deux semaines plus tard : l'autorisation pour les restaurants et bars d’accueillir du public en intérieur, mais aussi le retour des musées, théâtres, cinémas, conférences, d’événements sportifs avec du public ... le tout en respectant une jauge maximale de participants.

Parmi les autres changements importants, il sera dorénavant possible de recevoir en intérieur, en respectant une limite de six personnes maximum ou en réunissant des gens venus de deux foyers différents tout au plus. Les voyages en dehors du Royaume-Uni seront de nouveaux admis, sans quarantaine au retour, à destination d'une liste de pays autorisés (sur laquelle la France ne figure pas).

Aucun mort pour la première fois depuis juillet

À lire aussi

Dans un communiqué du bureau du Premier ministre, l'exécutif britannique appuie cette levée des restrictions sur "une baisse des taux d'infection et des hospitalisations". "Plus de 35 millions de personnes ont reçu au moins une dose" de vaccin, et "18 millions de personnes les deux doses".

Ce lundi 10 mai, le Royaume-Uni n'a pas rapporté la moindre mort du coronavirus, une première depuis le mois de juillet 2020. Les contaminations se sont stabilisées autour de 2.000 cas par jour depuis un mois.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/