1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Roumanie : comment le couple Ceausescu a pu être arrêté en pleine fuite
2 min de lecture

Roumanie : comment le couple Ceausescu a pu être arrêté en pleine fuite

Le 25 décembre 1989, en Roumanie, Nicolae Ceausescu et sa femme Elena sont exécutés devant les caméras après un simulacre de procès. C'est la chute et la fin de l’un des derniers dictateurs communistes d’Europe de l’Est.

Nicolae et Elena Ceausescu dans une photo non datée
Nicolae et Elena Ceausescu dans une photo non datée
Crédit : STF / AFP
L'INTÉGRALE - Roumanie : comment les Ceausescu ont été arrêtés
33:32
RÉCIT - Roumanie : le jour où Nicolae Ceausescu et Elena Ceausescu sont exécutés
02:58
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Cela aura duré quelques heures seulement pour faire basculer un pays et plus de dix décennies de dictature. Le 21 décembre 1989, après une véritable révolution les Ceausescu s'enfuient sur le toit de l'immeuble du Comité Central d'où régnait le pouvoir, à Bucarest. 

Quand on voit les images du départ des Ceausescu , on se dit qu'ils étaient "à deux doigts d'être capturés". "Auraient-ils pu être lynchés à ce moment-là ?" demande Flavie Flament dans Jour J. "Je ne sais pas, mais en tout cas ils étaient pétrifiés parce que ce balcon (de l'immeuble du Comité Central, ndlr), il y allait régulièrement avec sa femme. C'était le lieu du triomphe. Un dictateur a toujours comme ça pour surplomber la foule", répond Jean-Marc Gonin, grand reporter au Figaro Magazine, qui a couvert la Révolution Roumaine à l'époque pour l'Express.

"Et là soudain, cet endroit devient un piège à rats parce qu'il faut savoir que cet énorme immeuble du Comité Central possède des souterrains qui permettent d'accéder à d'autres bâtiments officiels", poursuit-il. "Donc ils (le couple Ceausescu, ndlr) avaient des échappatoires faciles, mais ils étaient tellement médusés par ce qui se passe, des gens de leur garde personnelle qui leur sont encore loyaux leur disent de partir", décrit encore le spécialiste.

Une fuite "digne d'un film"

"Quand ils se disent vraiment que ça sent mauvais, les gens sont déjà dans le bâtiment et donc l'échappatoire au sous-sol n'existe plus, donc il ne reste plus que le toit. Il y a un hélicoptère qui les attend et c'en est moins une, car quand ils arrivent sur le toit, et qu'ils montent dans l'hélicoptère, les gens arrivent sur le toit comme dans un film", raconte Jean-Marc Gonin. Nicolae et Elena Ceausescu vont être retrouvés puis arrêtés plus tard. "Ils font du car-jacking de 1989 et ils se retrouvent à Târgoviște, qui sera leur dernière demeure". 

À lire aussi

Le couple est ensuite emmené dans une base militaire. Ils sont à quelques heures de leur exécution. On les juge de façon sommaire et expéditive. "On ne leur dit rien. Ils passent une nuit et le lendemain on ne leur dit rien mais il y a tribunal ad hoc qui est amené de Bucarest avec une série de personnages (...) deux avocats désignés d'office vont assurer leur défense, mais le couple se doute bien que c'est une mascarade", décrit le spécialiste.

"Si vous vous souvenez des images, on entend des questions, mais on ne voit jamais qui les pose. Tout cela est vraiment une mise en scène, un simulacre de justice et l'issue est déjà écrite : c'est pour les tuer", ajoute Jean-Marc Gonin. "On leur donne toutes sortes d'accusations et on les flingue", conclut-il. 

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/