1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine : une issue incertaine entre Joe Biden et Donald Trump

Présidentielle américaine : une issue incertaine entre Joe Biden et Donald Trump

J-1 avant la présidentielle et Biden est largement en tête au niveau national, avec une avance plus réduite dans les États clés qui vont déterminer l’élection. Pourtant le camp Trump se raccroche à quelques signes qui lui laissent penser qu’il pourrait bien créer la surprise.

Joe Biden et Donald Trump (Illustrations)
Joe Biden et Donald Trump (Illustrations)
Crédit : JIM WATSON, Brendan Smialowski / AFP
Présidentielle américaine : une issue encore incertaine entre Joe Biden et Donald Trump
04:07
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Animateur

Pour comprendre ce qui va se passer dans les prochains jours, gardez en tête que l’élection devrait se déterminer dans deux États clés : la Floride et la Pennsylvanie. Biden peut perdre la Floride mais sera probablement élu s’il gagne la Pennsylvanie. En revanche s’il perd la Pennsylvanie, cela va être très difficile pour lui, sauf s’il gagne des gros États qui avaient voté Trump il y 4 ans. Près de 100 millions d’Américains ont déjà voté, c'est un record. 

Or en Floride, l’analyse des chiffres du vote anticipé redonnent de l’espoir aux Républicains qui pensent en décortiquant la carte électorale que la base Trump s’est mieux mobilisée que prévu, et notamment que les Américains d’origine cubaine et vénézuélienne vont se détourner massivement de Biden, que Trump dépeint en pantin de l’extrême gauche.

En Pennsylvanie, surprise, il n’y a pas eu la même vague de vote anticipé, en tout cas pas du tout de la même ampleur. Or, les deux camps pensent que ce sont surtout des électeurs démocrates qui ont voté de façon anticipée, car ils craignent que le camp Trump tente de faire annuler des votes en justice. 

Le président a fait 4 meetings samedi en Pennsylvanie, dans des secteurs ruraux où il a besoin d’une forte mobilisation. Il y avait énormément de monde. Le camp Trump y voit confirmation d’une "vague rouge", le rouge c’est la couleur des Républicains, une grande vague rouge d’électeurs populaires de Trump qui n’auraient pas répondu ou menti aux sondeurs et qui se mobiliseraient en masse demain.

Discréditer Biden auprès de l'électorat noir

À lire aussi

Dans le même temps, le camp Trump a ciblé beaucoup de messages spécifiques en direction des hommes noirs, pour discréditer le bilan de Biden les concernant. 

Les enquêtes montrent que cela pourrait avoir un certain effet. Certains vont voter Trump, mais surtout beaucoup d’autres pourraient ne pas voter Biden, s’abstenir, c’est ce que tente d’obtenir le camp Trump. Et visiblement c’est un risque qu’a bien en tête Biden, qui ajouté des déplacements à son agenda ce dimanche pour s’adresser spécifiquement à l’électorat noir en Pennsylvanie, il le refera aussi aujourd’hui. C’est aussi pour cela qu’il était avec Obama samedi.

Cette stratégie lui permettrait de rattraper son retard, d’avoir des résultats serrés, avec une multiplication de problèmes pour compter la masse de votes anticipés, notamment en Pennsylvanie, qui ne commencera qu’une fois le scrutin clos. C’est pour cela que le président a dit tout à l’heure qu’il allait "envoyer ses avocats" dans la nuit de mardi à mercredi. Des proches racontent que le président a l’intention de déclarer sa victoire dans la nuit de mardi à mercredi, s’il est en tête en Pennsylvanie même sans attendre le décompte du vote anticipé. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/