1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Profanation : un ministre israélien appelle les juifs à rejoindre l'État hébreu
1 min de lecture

Profanation : un ministre israélien appelle les juifs à rejoindre l'État hébreu

"Rentrez à la maison, immigrez en Israël" a déclaré mardi 19 février le ministre de l'Immigration israélien après la profanation de 96 tombes juives dans un cimetière alsacien.

Le cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin), le 19 février 2019
Le cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin), le 19 février 2019
Crédit : Frederick FLORIN / AFP
Thomas Pierre & AFP

Après la profanation de 96 sépultures d'un cimetière juif dans la nuit du lundi au mardi 19 février, le ministre israélien de l'Immigration, Yoav Gallant, a appelé les juifs à émigrer pour l'État hébreu. "Je condamne vigoureusement l'antisémitisme en France et en appelle aux juifs : rentrez à la maison, immigrez en Israël", a-t-il-déclaré sur Twitter.

Cette découverte intervient le jour même où les autorités françaises appelle à la mobilisation face à l'augmentation des actes antisémites en France. "La profanation (de ce) cimetière réveille les images de périodes sombres dans l'histoire du peuple juif", écrit Yoav Gallant.

Pour le ministre, la communauté juive de Paris, à qui il a rendu visite la semaine passée, fait face à une "offensive antisémite et au processus d'assimilation". "L'assimilation" - sociale ou culturelle à travers le mariage par exemple est une préoccupation d'un certain nombre de juifs inquiets de la préservation de leur identité.

L'"aliyah", élément fondamental de la politique d'Israël

Des appels comme celui de Yoav Gallant ne sont pas une première. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait piqué au vif les dirigeants français en 2015 en lançant aux juifs de France qu'Israël était leur "foyer", après l'attentat de l'Hyper Cacher porte de Vincennes.

À lire aussi

Israël, qui se veut la Nation du peuple juif, s'est pour une large part construit comme un refuge. L'immigration des juifs en Israël ("aliyah"), élément fondamental de la politique nationale, était encouragée par l'Agence juive avant même la création de l'État d'Israël en 1948. Depuis 1948, plus de trois millions de juifs ont fait leur "aliyah" pour échapper aux persécutions ou au nom de l'idéal sioniste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/