2 min de lecture Glyphosate

Procès du glyphosate : Dewayne Johnson, le jardinier qui a fait plier Monsanto

PORTRAIT - À 46 ans, l'ancien jardinier américain est atteint d'un cancer incurable, que la justice a estimé, vendredi 10 août, imputable au géant de l'agrochimie Monsanto. Ce dernier a été condamné à lui verser 289 millions de dollars.

Dewayne Johnson, ancien jardinier, accuse la firme Monsanto d'être responsable de son cancer
Dewayne Johnson, ancien jardinier, accuse la firme Monsanto d'être responsable de son cancer Crédit : JOSH EDELSON / POOL / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

La victoire judiciaire et pécuniaire ne lui rendra pas la santé, mais elle marque un tournant historique. Vendredi 10 août, Dewayne Johnson, ancien jardinier américain de 46 ans atteint d'un cancer incurable, a gagné son procès face à Monsanto. Le plaignant a vaporisé, deux années durant, de l'herbicide Roundup, produit "phare" de la firme, sujet à de nombreuses controverses aux États-Unis, comme ailleurs dans le monde. Pour la première fois, un tribunal condamne ce colosse de l'agrochimie, inébranlable, pourtant visé par 5.000 plaintes sur le seul territoire américain.

Dewayne Johnson a contracté un cancer du système lymphatique en 2014. Il a aujourd'hui des lésions de la peau sur plus de 80% du corps. Affaibli mais combatif, il a gardé le sourire au long du procès. Le plaignant garde aussi cette voix puissante, qui impressionne lorsqu'il témoigne à la barre fin juillet. Il raconte alors son rôle de "responsable de la lutte contre les nuisibles" sur les terrains scolaires de Benicia, au nord-ouest de San Francisco. L'ancien jardinier vaporisait parfois des centaines de litres à la fois de Roundup et surtout de sa version professionnelle, le RangerPro.

"J'aimais beaucoup mon travail, j'étais très sérieux", dit-il avec fierté. Dewayne Johnson fait sourire l'assistance en se targuant d'avoir fait déguerpir "30 putois, 25 ratons-laveurs et ... 1 écureuil" des cours d'école. Les nuisibles, c'était aussi les mauvaises herbes. À éliminer au Roundup, puis au RangerPro, plus puissant, à diluer dans de l'eau dans d'immenses citernes, avant de l'épandre. Une formule composée notamment de glyphosate, substance herbicide très répandue et soupçonnée d'être cancérigène.

Pot de terre contre pot de fer

Le jury du tribunal de San Francisco a déterminé que Monsanto avait agi avec "malveillance". Le Roundup et le RangerPro ont "considérablement" contribué à la maladie de Dewayne Johnson. La firme est reconnue coupable de négligences : aucune mention sur l'emballage du Roundup n'alertait sur les dangers du produit. 

À lire aussi
Ségolène Royal au meeting d'Emmanuel Macron lundi 1er mai 2017 environnement
Glyphosate : "La France doit se fixer un objectif zéro pesticide", plaide Ségolène Royal

À l'énoncé du verdict, Dewayne Johnson, qui a promis de se battre "jusqu'à (son) dernier souffle", ne peut retenir ses larmes. Père de deux garçons de 10 et 13 ans, il savoure sa victoire, même si les médecins ne lui donnent que deux ans à vivre. Monsanto considère pour sa part que "le jury a eu tort" et souhaite faire appel de la décision. Le groupe Bayer, propriétaire la société américaine, affirme que le glyphosate présent dans l'herbicide Roundup est "sûr et non cancérogène".

Mais dans ce combat du pot de terre contre le pot de fer, le plus faible l'a finalement emporté. Dewayne Jonhson espère désormais qu'un effet boule de neige fera rompre le géant qu'il a commencé à faire plier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Glyphosate Justice Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794398028
Procès du glyphosate : Dewayne Johnson, le jardinier qui a fait plier Monsanto
Procès du glyphosate : Dewayne Johnson, le jardinier qui a fait plier Monsanto
PORTRAIT - À 46 ans, l'ancien jardinier américain est atteint d'un cancer incurable, que la justice a estimé, vendredi 10 août, imputable au géant de l'agrochimie Monsanto. Ce dernier a été condamné à lui verser 289 millions de dollars.
https://www.rtl.fr/actu/international/proces-du-glyphosate-dewayne-johnson-le-jardinier-qui-a-fait-plier-monsanto-7794398028
2018-08-11 13:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5XzvMXFSk22TQ2eyQYZ4LA/330v220-2/online/image/2018/0811/7794398032_dewayne-johnson-ancien-jardinier-accuse-la-firme-monsanto-d-etre-responsable-de-son-cancer.jpg