2 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle USA : Trump tiendra son premier meeting post-Covid-19 en Floride lundi

Son équipe de campagne a annoncé ce vendredi 9 octobre que le président américain tiendra ce lundi 12 octobre en Floride son premier meeting électoral depuis son test positif au Covid-19. Il aura lieu dans la ville de Sanford.

Donald Trump. lors d'un meeting à Tulsa.
Donald Trump. lors d'un meeting à Tulsa. Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Donald Trump tiendra dès ce lundi 12 octobre en Floride son premier meeting électoral depuis son test positif au Covid-19 la semaine dernière. C'est ce qu'a annoncé ce vendredi son équipe de campagne.

Le meeting, qui aura lieu dans la ville de Sanford, se tiendra 12 jours après l'annonce de son test positif au coronavirus. Le président américain a durant sa convalescence exprimé à plusieurs reprises son impatience de repartir en campagne sur le terrain en vue de la présidentielle du 3 novembre, et son médecin a affirmé qu'il pourrait reprendre ses activités publiques "sans risque" dès samedi, mais il n'a pas fait mention d'un test négatif. On doit pour l'instant s'en tenir à la déclaration de Donald Trump, qui "pense" ne plus être contagieux.

Donald Trump, qui trépignait de reprendre sa campagne interrompue par son infection au Covid-19, va donc faire son retour devant ses partisans samedi à la Maison Blanche puis lundi en Floride, malgré les doutes persistants sur sa santé une semaine après son hospitalisation. Selon un haut responsable américain, il s'exprimera samedi sur le thème de "la loi et l'ordre", un de ses slogans, depuisle balcon de la Maison Blanche, à une foule rassemblée sur la pelouse en contrebas.

La Floride est un État clé pour décrocher la victoire

Distancé par le démocrate Joe Biden dans les sondages à 25 jours de la présidentielle, le milliardaire républicain espérait initialement tenir un meeting dès samedi en Floride, État clé pour décrocher la victoire le 3 novembre.

En attendant, encore confiné, Donald Trump a affiché son endurance avec un marathon radiophonique de deux heures sans interruption, en forme d'échange au téléphone avec Rush Limbaugh, figure de la sphère conservatrice, qui n'a cessé de louer son bilan.

Je n'allais pas très bien, mais ces médicaments sont tellement bien, ils ont juste éliminé le virus

Donald Trump
Partager la citation
À lire aussi
DonaldJTrump2024.com est un site parodique créé par le duo The Good Liars (capture écran) Présidentielle américaine
États-Unis : deux humoristes s’emparent du domaine "Trump 2024"

"Nous avons un remède" pour guérir du coronavirus, a-t-il martelé à plusieurs reprises au sujet du traitement expérimental qui lui a été administré, promettant une fois de plus de le distribuer gratuitement. "Je n'allais pas très bien", mais "ces médicaments sont tellement bien, ils ont juste éliminé le virus", a assuré le président de 74 ans, laissant transparaître à plusieurs reprises sa frustration face à ce coup d'arrêt. Le message est clair : Donald Trump veut montrer que la page de la maladie est tournée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants