2 min de lecture Maison blanche

Présidentielle américaine : Donald Trump "est un loser" pour son ex-conseiller John Bolton

INVITÉ RTL - "Les dégâts (...) avec deux mandats de Trump pourraient être irréparables", estime cet ex-conseiller à la Maison Blanche, dont le livre "La pièce où ça s'est passé" vient de sortir en France.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Thomas Pierre

453 jours avec Donald Trump : du 9 avril 2018 au 10 septembre 2019. L'ex-conseiller à la Sécurité nationale à la Maison Blanche, John Bolton, dont le livre sensation La pièce où ça s'est passé vient de sortir en France, était l'invité de RTL Soir ce lundi 19 septembre. "J'ai démissionné", rappelle-t-il, "bien qu'il (Donald Trump, ndlr) n'aimait pas voir ses collaborateurs démissionner". 

Dans son ouvrage, il revient sur cette année et demie aux côtés du milliardaire républicain : "J'avais observé Trump de près au cours de ces 15 premiers mois de fonction. Je ne me faisais aucune illusion", écrit-il. 

Pourquoi alors avoir accepté de le rejoindre ? "Parce que j'estimais que le pays faisait face à de grands enjeux, de grands défis", estime le haut fonctionnaire américain. "Et il me semblait qu'indépendamment de que l'on disait au sujet de Trump, la gravité de la fonction aurait une incidence positive sur lui et l'amènerait à travailler de manière, disons constructive. 

"Une monde de chaos"

"Malheureusement, cela n'a pas été le cas", déplore John Bolton qui compare l'administration Trump à "un monde de chaos, et en particulier en ce qui concerne la sûreté de l'État, la Sûreté nationale". "On ne peut pas compter sur le président des États-Unis pour avoir une politique cohérente", écrit-il ainsi. 

"Le président n'a pas de philosophie qui sous-tend ces actions", raconte l'ancien conseiller de 71 ans. "Il n'a pas de stratégie, il ne suit pas de politique définie, (...) ces décisions sont complètement anecdotiques, instinctives, et il peut en changer du jour au lendemain". 

À lire aussi
Présidentielle américaine
États-Unis : comment va se dérouler l'investiture de Joe Biden ?

Un témoignage à charge où John Bolton décrit également Donald Trump comme quelqu'un qui ne souhaite pas apprendre, refuse de lire les notes qu'on lui remet ou d'écouter les conseils qu'on lui soumet. Cet expert en relations internationales rapporte également que le président américain ne savait pas que le Royaume-Uni était une puissance nucléaire. 

Trump "n'a pas une haute opinion" de Macron

Même naïveté quand il s'agit de gérer la crise nord-coréenne. "Sa relation avec Kim Jong-Un en est un excellent exemple", estime-t-il. "Il avait l'impression qu'il pouvait le toiser et, en quelques instants, régler à eux deux le problème de l'affrontement nucléaire avec la Corée du Nord. Il s'est trompé sur toute la ligne". 

Et s'agissant de la relation franco-américaine avec Emmanuel Macron, John Bolton l'assure : "il n'a pas une haute opinion de lui. Macron a essayé de flatter Trump. C'est une stratégie qui a souvent fonctionné mais je ne pense pas que Trump s'est laissé impressionner par Macron". Mais "Donald Trump a toujours eu des difficultés avec d'autres chefs d'État", nuance-il. "Pas simplement avec le président Macron". 

Trump "est un loser"

Sans surprise, le 3 novembre prochain, ce républicain de cœur ne votera pas pour le candidat de son parti. "La façon dont l'administration Trump a géré la crise sanitaire (de la Covid-19) est pire que méprisable", assène-t-il. "Il n'a aucune stratégie à ce jour. Et là les gens s'en rendent compte", poursuit celui qui connaît bien les arcanes de la Maison Blanche.  

"J'ai bon espoir que les dégâts qu'il a infligés pendant le premier mandat pourront être réparés", assure John Bolton qui se dit aussi inquiet pour son pays : "les dégâts, nationaux comme internationaux, avec deux mandats de Trump pourraient être irréparables". 

"'C'est un loser", estime enfin l'ancien conseiller. "Il voit le monde comme divisé entre les gagnants et les perdants. Et lui, il est en train de tomber dans le mauvais camp".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison blanche Présidentielle américaine Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants