1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine 2016 - Le Top 5 : Donald Trump reçoit le soutien de sa première femme
3 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 - Le Top 5 : Donald Trump reçoit le soutien de sa première femme

AU CŒUR DE LA CAMPAGNE - Ivana Zelnícková soutient le programme sur l'immigration de son ex-mari ou encore le duel entre Ariana Huffington et le milliardaire, tout est dans le Top 5.

Ivana Trump, la première femme de Donald Trump, le 1er décembre 2015
Ivana Trump, la première femme de Donald Trump, le 1er décembre 2015
Philippe Corbé

Ivana Zelnícková est devenue la première Mme Trump en épousant le businessman ambitieux de Manhattan en 1977. Née en Tchécoslovaquie, elle était donc une immigrante aux États-Unis, de l’autre côté du rideau de fer. Aujourd’hui, elle affirme au New York Post que la première étape pour retrouver la puissance américaine doit être d’appliquer le programme du milliardaire sur l’immigration. Même si l’Amérique "a besoin d’immigrés (…). Qui va passer l’aspirateur dans nos salons et nettoyer derrière nous ? Les Américains n’aiment pas faire ça", martèle-t-elle. 

"Mais s’ils viennent ici, comme cette femme enceinte de 19 ans (…) qui accouche dans un hôpital américain, gratuitement, l’enfant devient américain automatiquement ! (…) Elle fait venir toute la famille, elle ne paye pas d’impôts, n’a pas de boulot, elle est logée, elle a l’aide alimentaire. Qui paye ? Vous et moi", dénonce-t-elle.

Les doutes de l'actuelle Mme Trump

Melania Trump va faire campagne pour la première fois ce lundi 4 avril dans le Wisconsin, à la veille d’une primaire qui s’annonce difficile. Dans une interview à Bob Woodward du Washington Post (l’un des deux journalistes qui a révélé le Watergate), le milliardaire révèle que son épouse ne voulait pas qu’il lance sa candidature. 

"Elle a dit 'notre vie est formidable, pourquoi veux-tu faire ça ?'", raconte Donald Trump. "J’ai répondu, 'je dois le faire, en quelque sorte, je pense, je dois vraiment le faire. Je pourrais vraiment faire du bon boulot'", ajoute-t-il. Plus tard, sa femme persiste : "J’espère que tu ne le feras pas, mais si tu lances ta candidature, tu gagneras". 

Donald Trump annonce qu'il effacera en 8 ans la dette américaine

À écouter aussi

Dans cette même interview au Washington Post, Donald Trump annonce qu’il effacera en 8 ans (deux mandats à la Maison Blanche) les 19.000 milliards de dollars de dette. Ce qui semble totalement impossible pour les économistes. Son conseiller a tenté d’effacer ces doutes ce dimanche 3 avril sur MSNBC en annonçant que le président Trump vendrait pour 16.000 milliards de dollars de biens et de ressources, appartenant à l’État fédéral américain. 

"L’administration américaine possède plus d’immobiliers que n’importe qui d’autre, plus de terres que n'importe qui d’autre, plus de ressources énergétiques que n’importe qui d’autre (…). Nous pouvons nous séparer des bâtiments officiels dont nous n’avons pas besoin, puiser les ressources énergétiques des terres du domaine public, nous pouvons faire toutes ces choses pour tirer de la valeur des biens que nous détenons", déclare-t-il. Totalement absurde économiquement. Ces 16.000 milliards de dollars ne suffiraient pas à combler la dette.

Ariana Huffington vs. Donald Trump

Elle est l’une des voix les plus influentes de la presse américaine. Ariana Huffington, fondatrice du Huffington Post, compare sur CNN ce dimanche 3 avril, Donald Trump à Kim Jong Un, en le traitant de "bouffon dangereux".

Les articles de son site comportent désormais une mention à la fin des papiers sur le candidat : "Donald Trump incite régulièrement à la violence politique, il est un menteur en série, un xénophobe effréné, un raciste, un misogyne qui a promis d’interdire à tous les musulmans d’entrer aux États-Unis, soit 1,6 milliard de membres d’une religion tout entière.

Il est évident que les deux new-yorkais se détestent. En 2012, Donald Trump avait tweeté à son propos : "Ariana Huffington est aussi laide à l’intérieur qu’à l'extérieur. Je comprends absolument que son ancien mari l’ait quitté pour un homme, il a fait un bon choix", écrit-il. 

L'ingéniosité des levées de fonds

L’imagination des équipes électorales pour lever des fonds est sans limites. Après le dîner à 300.000 dollars à la table des Clooney et d’Hillary Clinton, l’entourage de l’ancienne secrétaire d’État organise un spectacle de danse sur glace à Boston, rapporte CNN. Michelle Kwan, l’une des employées au siège de la campagne a été médaillée olympique en 1998 et 2002. Les billets, entre 500 et 2.700 dollars, se sont arrachés. 

D’autres employés de la campagne mettent en avant leurs propres talents. Le directeur de la campagne John Podesta, connu pour ses merveilles en cuisine, organise des soirées de levées de fonds avec des chefs célèbres.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires