1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Donald Trump en pleine tourmente après ces propos sexistes
2 min de lecture

Donald Trump en pleine tourmente après ces propos sexistes

Le candidat républicain est plus isolé que jamais, après la divulgation par les médias d'une vidéo dans laquelle il tient des propos obscènes envers les femmes.

Donald Trump, le 4 octobre 2016.
Donald Trump, le 4 octobre 2016.
Crédit : Robyn Beck / AFP
Félix Roudaut & AFP

À la veille du second débat télévisé qui l'opposera à Hillary Clinton, sa rivale à l'élection présidentielle américaine, Donald Trump se serait bien passé de cette énième polémique. Vendredi 7 octobre, le Washington Post a dévoilé une vidéo datant de 2005 pour le moins embarrassante, dans laquelle on peut voir l'actuel candidat républicain tenir des propos particulièrement dégradants pour les femmes. Résultat de ce nouveau scandale : la panique gagne les rangs républicains, par crainte d'une déroute générale en novembre, quand le Congrès sera également renouvelé.

Au lendemain de ce véritable scoop du quotidien américain, Mike Pence s'est déclaré "outré" par les propos machistes et vulgaires de magnat de l'immobilier révélés la veille. "En tant qu'époux et père, j'ai été outré par les propos et les actions décrites par Donald Trump dans cette vidéo datant de 11 ans", a indiqué celui qui sera vice-président en cas de victoire des républicains en novembre. "Je ne cautionne pas ses déclarations et je ne peux pas les défendre", a-t-il poursuivi, tout en saluant les excuses présentées par le candidat.

Vantardises d'agressions sexuelles

Quelques heures plus tard, c'est au tour de John McCain de se désolidariser. Figure influente du Parti républicain, le candidat malheureux à la présidentielle de 2008 a retiré son soutien à Donald Trump, jugeant que "ses propos avilissants concernant les femmes et ses vantardises d'agressions sexuelles" l’empêchaient de le soutenir et de même de voter pour lui. Cela dit "je n'ai jamais voté pour un candidat démocrate et nous ne voterons pas pour Hillary Clinton", a dit l'ancien pilote, parlant également au nom de sa femme.

Les tentatives de Melania Trump pour calmer le jeu n'auront donc pas eu d'effet. La femme du candidat républicain a demandé samedi aux Américains d'excuser son mari pour ses propos "inacceptables et outranciers" qui, selon elle, ne représentent pas qui est réellement Donal Trump. "J'espère que les gens accepteront ses excuses, comme je l'ai fait", avait-elle ajouté.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/