1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut rétablir les relations diplomatiques avec Moscou et Damas
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut rétablir les relations diplomatiques avec Moscou et Damas

ÉCLAIRAGE - Marine Le Pen a proposé, si elle est élue, de rétablir les relations diplomatiques avec la Russie de Vladimir Poutine et la Syrie de Bachar el-Assad.

Marine Le Pen reçue au Kremlin par Vladimir Poutine le 24 mars 2017
Marine Le Pen reçue au Kremlin par Vladimir Poutine le 24 mars 2017
Crédit : Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veur renouer avec Moscou et Damas
00:00:49
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut renouer avec Moscou
00:01:13
Thomas Despré - édité par Thomas Pierre

Marine le Pen a détaillé mercredi 13 avril son programme de politique étrangère. Un programme "de rupture", promet la candidate du Rassemblement national. Et de rupture, il est bien question, puisque Marine Le Pen propose de rétablir les relations diplomatiques avec des dirigeants parmi les plus controversés au monde. 
 
À commencer par Vladimir Poutine. Sur les 45 minutes de son discours sur la diplomatie, Marine Le Pen n'aura parlé de la Russie que 35 petites secondes, comme pour expédier le sujet. Et lorsqu'elle l'évoque, c'est pour appeler à renouer les relations diplomatiques avec le pays. Une fois la guerre en Ukraine terminée, Marine Le Pen souhaite "un rapprochement stratégique entre l'OTAN et la Russie". Pas question de mettre Moscou au ban des nations. 
 
Une position qui vient percuter les accusations de "complaisance" envers Vladimir Poutine. Il faut dire que dans son entourage, chacun sait que ses positions passées en faveur du dirigeant russe sont hautement sensibles. Un boulet même. Et si jusqu'à présent dans cette campagne c'est Éric Zemmour qui jouait les paratonnerres, elle est désormais la seule face à Emmanuel Macron. Seule cible de toutes les critiques. Les partisans du chef de l'État exhumant ses déclarations pro-russes. Elle, de son côté, défend "un procès injuste". 

Renouer avec Damas

Un pas vers Vladimir Poutine, un pas aussi vers Bachar el-Assad, le président syrien, un paria aujourd’hui pour une grande partie de la planète. "J'ai plaidé pour le rétablissement des relations diplomatiques de la France avec la Syrie", a affirmé la candidate RN. 

Et d'ajouter : "Je considère qu'à chaque fois que l'on rompt les relations diplomatiques avec un pays, on devient aveugle. (...) J'avais d'ailleurs regretté - j'assume tout à fait cette position - la rupture des relations diplomatiques avec la Syrie, qui nous a aveuglée, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme islamiste, peut-être au moment le plus dangereux que traversait le pays". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.