1 min de lecture Catastrophe naturelle

Philippines : Manille sous les eaux après le passage du typhon Vamco

DIAPORAMA - L'archipel aux 100 millions d'habitants a vu passer trois typhons en l'espace de trois semaines, ravageant plusieurs régions dont l'île de Luçon où se trouve la capitale.

Les citoyens de Marikina City, en banlieue de Manille, tirent un bateau pour sauver les plus fragiles le 12 novembre 2020. Crédits : Ted ALJIBE / AFP | Date : 12/11/2020
6 >
Les citoyens de Marikina City, en banlieue de Manille, tirent un bateau pour sauver les plus fragiles le 12 novembre 2020. Crédits : Ted ALJIBE / AFP | Date : 12/11/2020
Des habitants tentent de sauver leurs biens des eaux, après le passage du typhon Vamco, le 12 novembre 2020 Crédits : TED ALJIBE / AFP | Date : 12/11/2020
Des enfants jouent dans un camp de réfugiés à Manille, alors que le super typhon Goni s'approche de Manille le 1er novembre 2020. Crédits : TED ALJIBE / AFP | Date : 12/11/2020
À Marikina City, des policiers mettent à l'abris sur un bateau les populations fragiles de cette banlieue de Manille, le 12 novembre 2020. Crédits : TED ALJIBE / AFP | Date : 12/11/2020
Ces dernières semaines, deux autres typhon avait provoqué des glissements de terrain destructeurs dans la province d'Albay, au sud de Manille, début novembre 2020. Crédits : CHARISM SAYAT / AFP | Date : 12/11/2020
La ville de Tabaco, dans la région d'Albay, au sud de Manille, a été très touchée par le super typhon Goni, début novembre 2020. Crédits : CHARISM SAYAT / AFP | Date : 12/11/2020
1/1
louis
Louis Chahuneau et AFP

Les catastrophes naturelles s'enchaînent dans les Philippines. Début novembre, le typhon Molave et le super-typhon Goni ont ravagé une partie de l'archipel et fait au moins 20 morts. Des dizaines de milliers de maisons ont été détruites, notamment par des glissements de terrain. Ce jeudi 12 novembre, c'est le typhon Vamco qui a inondé la capitale, Manille, ses 12 millions d'habitants et ses banlieues tentaculaires, comme Marikina City, durement touchée.

Dans certains quartiers, l'eau est arrivée au niveau de la taille voire des épaules des habitants, poussant les forces de l'ordre à déployer des barques pour secourir les riverains. "De nombreuses zones sont submergées. Beaucoup d'appels à l'aide sont lancés", a déclaré dans la province de Rizal Rouel Santos, 53 ans, un fonctionnaire des services d'urgence à la retraite.

160.000 personnes en hébergement d'urgence

La tempête qui a déjà fait un mort était accompagnée de vents soufflant à 155 km/h quand elle a touché terre mercredi soir dans l'est de l'île de Luçon où se trouve la capitale. Quelque 160.000 personnes se trouvaient dans des centres d'hébergement d'urgence mercredi soir, selon la Défense civile. Le typhon Vamco a quitté jeudi l'archipel par l'ouest, poursuivant sa course en mer de Chine méridionale. Dans la région de Bicol, située au sud de l'île de Luçon, les infrastructures électriques et de communication sont totalement détruites.

Une vingtaine de tempêtes et typhons frappent en moyenne les Philippines chaque année, dévastant récoltes et infrastructures, contribuant à entretenir la population dans la pauvreté.
En 2013, le super typhon Haiyan avait fait plus de 7.300 morts, notamment dans la ville centrale de Tacloban submergée par des vagues géantes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catastrophe naturelle Diaporama Philippines
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants