3 min de lecture Économie

Pékin et Washington font une trêve dans leur guerre commerciale

ÉCLAIRAGE - En guerre commerciale depuis des mois, la Chine de Xi Jinping et les États-Unis de Donald Trump ont passé un accord de principe, le 13 novembre dernier.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Pékin et Washington font une trêve dans leur guerre commerciale Crédit Image : Brendan Smialowski / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Noé Blouin

Washington et Pékin enterrent la hache de la guerre commerciale. Un accord vient d'être trouvé. Mais cette alliance ne signifie pas la fin du bras de fer entre les deux nations. Le combat de Titans entre la Chine et les États-Unis sera sans doute celui du XXIe siècle.

Ce qui se joue d'ailleurs, ce n'est pas seulement la place de première puissance économique mondiale C'est le découpage du monde entre les deux. Un découpage entre le monde selon Amazon et le monde selon Alibaba.
 
Évidement, l'accord qui vient d'être passé va apaiser un peu les tensions. L'administration américaine n'alourdira pas les taxes sur les téléphones portables, les ordinateurs, les jouets et les vêtements de sports. Ce sont des produits d'exportation phares pour Pékin. En échange, la Chine devrait acheter plus de produits agricoles américains notamment.

Mauvaise nouvelle pour l'agriculture européenne

C'est un bon signal pour les agriculteurs outre-Atlantique, et c'est sans doute le calcul que fait Donald Trump. Le Président se lance maintenant dans la campagne électorale et il a besoin de valoriser son bilan économique. Il a besoin de séduire son électorat agricole qui a souffert de cette guerre commerciale avec la Chine. Il doit aussi montrer une image un peu plus apaisée.
 
Le bilan économique de Trump est excellent. Le chômage est au plus bas depuis 50 ans, le risque d'une récession à court terme s'est un peu éloigné. Mais justement le bilan économique, c'est le poids fort de Trump. Desserrer l'étau avec la Chine, c'est le moyen de relancer très vite et très fort les exportations américaines. Les résultats se voient rapidement, et, mine de rien, ce bras de fer avec Pékin a fini par couter 0,2 à 0,3% de points de croissance aux deux pays.

Mais en réalité, c'est Pékin qui s'en sort le mieux dans cette affaire. La Chine n'a pas vraiment validé les engagements que Washington annonce. Rien ne l'oblige à acheter des produits américains dans les prochains, hormis ceux dont elle a besoin. C'est le cas des produits agricoles. La Chine doit nourrir près de 20% de l'humanité et n'a accès qu'à 6,5% de l'eau disponible sur la planète.

À lire aussi
Le site Envie d'Allonnes, dans la Sarthe, traite les déchets électroménagers. consommation
Électroménager : location longue durée, la fausse bonne affaire ?

La montée en puissance des américains n'est d'ailleurs pas une très bonne nouvelle pour nous car la Chine est le 3ème plus gros client pour nos produits agricoles et agro-alimentaires. Pékin obtient donc un petit répit de Washington sans avoir vraiment concédé quoi que ce soit. La Chine va maintenant faire trainer les négociations en attendant de savoir si Donald Trump sera encore à la Maison Blanche l'an prochain. Il y a un proverbe chinois qui dit : "Un jour en vaut 3 pour qui fait chaque chose en son temps". Comme souvent, la Chine joue la montre.

Le plus : bonne nouvelle du côté des assurances Habitation et Automobile

Selon le comparateur Assurland, les primes d'assurance ne devraient pas trop augmenter en 2020. 1% de hausse en moyenne pour les contrats Habitation et 0,5% pour les contrats auto. Il faut dire que les contrats Habitation ont progressé de 35% depuis 10 ans, il était temps que ça se calme.

la note : 16/20 à l'apprentissage

Oui, c'est une filière qu'il faut encourager. Les gouvernements ont du mal à convaincre les jeunes et leurs parents de choisir cette voie-là et pourtant il y a des emplois à la clé. Et bien, le nombre de contrats signés entre des formations et des entreprises a bondi de 8,1% en 1 an... On n'avait pas connu une telle hausse depuis 2014.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Commerce Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants