2 min de lecture Polémique

Pékin dénonce la présence de navires américains en mer de Chine

Pour tenir tête à Pékin, qui revendique la quasi-totalité des îles et récifs de la mer de Chine méridionale, l'US Navy conduit régulièrement des opérations baptisées "liberté de navigation".

Un navire de guerre (illustration)
Un navire de guerre (illustration) Crédit : ATTA KENARE / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Le gouvernement chinois a dénoncé, lundi 6 mai, la présence de navires de guerre américains au large d'îles contrôlées par Pékin en mer de Chine méridionale, où l'US Navy conduit régulièrement des opérations de défense de la "liberté de navigation".

"La Chine exprime son fort mécontentement et son opposition résolue" à cette opération navale menée dans l'archipel des Spratleys, a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, lors d'une conférence de presse régulière. 

L'incident est survenu lundi, alors que dans un autre domaine d'affrontement sino-américain, le président Donald Trump avait menacé, la veille, de relever les droits de douane sur des produits chinois, relançant la guerre commerciale qui était en sommeil depuis cinq mois. 

À lire aussi
Une manifestation organisée par le syndicat étudiant Unef, le 6 février 2010, à Paris syndicats
"L'Unef est devenue un groupuscule communautariste anti-blancs", dénonce Alba Ventura

Plusieurs gouvernements (Chine, Taïwan, Philippines, Vietnam, Bruneï, Malaisie) revendiquent îlots et récifs des Spratleys. Chacun contrôle plusieurs îles de cet archipel et a des revendications qui se chevauchent avec celles de ses voisins. Les tensions régionales, un temps fortes, sont retombées ces dernières années.

Un "haut degré d'alerte" maintenu

Le comportement de la marine américaine constitue "une violation de la souveraineté chinoise, qui compromet la paix, la sécurité et l'ordre dans les zones maritimes concernées", a dénoncé le porte-parole Geng Shuang. "La Chine appelle les États-Unis à mettre fin à de telles provocations."

Il a souligné que les bâtiments américains étaient entrés dans des eaux proches des récifs de Gaven (Nanxun en chinois) et Johnson South (Chigua). L'armée chinoise a également précisé que deux destroyers américains, le Preble et le Chung-Hoon, avaient mené l'opération, déclenchant "l'envoi de forces aériennes et navales" qui ont "identifié" les navires et leur "ont intimé l'ordre de partir".

"Nous maintiendrons un haut degré d'alerte et prendrons toutes les mesures nécessaires pour défendre résolument la souveraineté du pays", a indiqué Li Huamin, le porte-parole de la Zone d'opération sud, cité dans un communiqué diffusé par la marine chinoise.

L'US Navy conduit régulièrement des opérations baptisées "liberté de navigation" en mer de Chine méridionale afin de tenir tête à Pékin, qui y revendique au nom de raisons historiques la quasi-totalité des îles et récifs face à ses voisins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Bateau États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797575644
Pékin dénonce la présence de navires américains en mer de Chine
Pékin dénonce la présence de navires américains en mer de Chine
Pour tenir tête à Pékin, qui revendique la quasi-totalité des îles et récifs de la mer de Chine méridionale, l'US Navy conduit régulièrement des opérations baptisées "liberté de navigation".
https://www.rtl.fr/actu/international/pekin-denonce-la-presence-de-navires-americains-en-mer-de-chine-7797575644
2019-05-07 00:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9XyioJ1ID7To0oOZEQBHMw/330v220-2/online/image/2019/0506/7797575648_un-navire-de-guerre-illustration.jpg