1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pays-Bas : quand les trafiquants de drogue font régner la peur pour faire taire la presse
1 min de lecture

Pays-Bas : quand les trafiquants de drogue font régner la peur pour faire taire la presse

REPORTAGE - RTL s'est rendu aux Pays-Bas où les trafiquants de drogue ont instauré un véritable climat de terreur envers les journalistes qui enquêtent sur le milieu.

La police néerlandaise chasse les trafiquants
La police néerlandaise chasse les trafiquants
Crédit : Simon Wohlfahrt / AFP
Pays-Bas : quand les trafiquants de drogue font régner la peur pour faire taire la presse
00:01:47
Vincent Serrano - édité par Alexandre Bozio

La loi du silence règne aux Pays-Bas. Certains journalistes qui enquêtent sur le trafic de drogue sont obligés de vivre sous protection policière. Le 15 juillet 2021, un célèbre reporter, Peter de Vries a même été assassiné dans les rues d'Amsterdam après avoir reçu une balle en pleine tête. 

Ce décès avait profondément choqué le pays. "Je connaissais ses enquêtes sur la drogue, mais je ne savais pas que le pays était autant gangréné par la violence. On peut les mettre en prison, ils trouveront toujours une solution pour nous imposer la loi du silence", a regretté Hermina, une habitante de la capitale néerlandaise. "Le pire, c'est leur envie d'imposer une sorte de règne de la peur". 

Il existerait même une "liste à abattre" de journalistes qui pointeraient notamment ceux qui enquêtent ou ont enquêté sur le trafic au cours de leur carrière. Une situation qui devient de plus en plus difficile à vivre pour les principaux concernés qui sont désormais bridés dans leur travail. Certains n'osent même plus se déplacer sans une protection armée

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire