1 min de lecture Panama

Panama : un journaliste nommé Hitler ne peut pas s’inscrire sur Facebook et Google

Hitler Cigarruista, journaliste panaméen de 50 ans, raconte les mésaventures qu'il traverse en portant un prénom lourd de sens. Il ne peut pas ouvrir de compte sur Facebook et Google avec sa véritable identité.

Ressemblons-nous à notre prénom ?
Ressemblons-nous à notre prénom ?
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Hitler Cigarruista, journaliste panaméen de 50 ans, n’a pas fini de vivre des mésaventures. Celui qui doit son prénom à son père, témoigne, le 15 février, des difficultés diverses qu’il rencontre en portant ce prénom lourd de sens

"Je ne peux pas utiliser mon nom" sur Facebook. Même Gmail lui refuse l’ouverture d’un compte à son nom, raconte-t-il au journal espagnol El Pais. Sur Twitter, "son pseudo se limite à la première lettre de son prénom et son nom", rapporte Le Monde, même si son identité complète s’affiche sur son profil.


Dans un entretien datant de 2014, Hitler Cigarruista raconte à Vice que son père estimait "qu'il avait choisi ce nom pour montrer aux gens qu'une bonne personne pouvait s'appeler Hitler". "Je l'ai souvent entendu dire que le monde se serait mieux porté si les Allemands avaient gagné la guerre", poursuit-il. 

Des gens te regardent comme si tu avais voté pour lui

Hitler Cigarruista, dans un entretien à El Pais
Partager la citation

Un héritage paternel lourd à porter, notamment au cours de ses études. "Avec un nom comme celui-ci, qui porte une charge politique, idéologique et humaine comme aussi forte, tu vois de tout : des gens qui te regardent comme si tu avais voté pour lui", précise-t-il au journal espagnol. Le quinquagénaire se heurte à des remarques évocatrices, du type "Hi, Hitler", et peine à traverser les frontières. 

La première fois qu’il arrive en Allemagne, l'agent en charge du contrôle appelle ses collègues et hésite à le laisser passer. "Ils m'ont demandé, entre rires et surprise, si c'était mon vrai prénom. Avant de finalement me laisser passer." Mais Hitler Cigarruista reste positif : "Personne n'oublie mon prénom. Certains me reconnaissent encore après 20 ans et me saluent d'un 'hé Hitler'. Cela n'arriverait pas avec un Pedro." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Panama International Adolf Hitler
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants