1 min de lecture Pakistan

Pakistan : pour le Premier ministre, Ben Laden est "mort en martyr"

L'ancien chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, tué le 2 mai 2011 par les forces spéciales américaines au Pakistan, est mort en "martyr", a déclaré jeudi 25 juin le Premier ministre pakistanais, Imran Khan.

Portrait non daté de Ben Laden
Portrait non daté de Ben Laden Crédit : AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

"Les Américains sont venus à Abbottabad et ont tué Oussama Ben Laden. Il est mort en martyr", a déclaré Imran Khan, le Premier ministre pakistanais, lors d'un discours devant l'Assemblée nationale le jeudi 25 juin. Les martyrs étant vénérés dans l'Islam, ce terme est généralement utilisé pour les personnes qui meurent ou sont tuées alors qu'elles sont au service de la religion.

Son utilisation pour désigner Oussama Ben Laden a donc fait s'indigner immédiatement opposants et défenseurs des droits de l'Homme. "Après cela, le monde entier nous a insultés. Notre allié tue quelqu'un dans notre pays sans même nous en informer", a poursuivi Imran Khan, qualifiant ces faits d'"humiliation" pour de nombreux Pakistanais.

Pendant des années, le Pakistan a officiellement nié savoir que le fondateur d'Al-Qaïda se cachait sur son territoire jusqu'à ce qu'il soit abattu lors d'un raid nocturne sur une ville de garnison au nord d'Islamabad, ce qui a suscité des allégations de collusion entre les autorités et Al-Qaïda.

Imran Khan a longtemps été affublé au Pakistan du sobriquet de "Taliban Khan" pour sa volonté maintes fois répétée de négocier avec les insurgés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pakistan Oussama Ben Laden Al-Qaïda
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants