2 min de lecture Traditions

Israël : à Haïfa, tout le monde fête Noël

REPORTAGE - Dans la ville d'industrielle d'Haïfa, dans le nord d'Israël, Noël est l'occasion de fêter la coexistence entre les trois religions.

C'est notre plane`te - RTL Autour du Monde Correspondants RTL à l'étranger
>
Le Tour du monde en fêtes Crédit Image : JACK GUEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Correspondants RTL à l'étranger édité par Chloé Richard-Le Bris

Sur le marché de Noël qui s'étire sur la plus belle avenue de Haïfa, Razi a installé un stand bien garni : "J'ai toute sorte de pères Noël dont certains chantent en russe. Je vends aussi des décorations de Noël. Ce qui est beau ici, comme vous le voyez, c'est que tout le monde est mélangé."

Mélangé car à Haïfa vivent des Israéliens des trois religions, et tous ces habitants de cette grande ville industrielle du nord d'Israël fêtent dignement Noël. D'ailleurs, sur l'immense sapin dressé par la Mairie de Haïfa, sont accrochés les décorations traditionnelles, mais aussi le symbole de la fête juive de Hanouka et le croissant de l'Islam. Rien d'étonnant pour Razi, lui-même arabe et musulman. "J'ai grandi à Haïfa et ici vous savez, nous, habitants des quartiers mixtes, juifs, Arabes, musulmans, chrétiens, on ne fait aucune différence, on oublie. La politique, on oublie tout, c'est génial !"

À Haïfa, Noël, "une fête nationale"

En cette période de Noël, les restaurants ne désemplissent pas à Haïfa. Les Juifs ne sont pas en reste, car beaucoup d'entre eux proviennent d'ex-Union soviétique, comme Jana, une jeune grand-mère entourée de ses petits-enfants : "Ce n'est pas seulement une fête religieuse, c’est une fête nationale. Nous la célébrons toujours avec joie, car je viens d'Union soviétique et là-bas, c'était une grande fête pour tout le monde, peu importe sa religion."

Chaque année durant tout le mois de décembre, Haïfa organise la fête des fêtes : concerts, spectacles, animations de rue attirent des milliers d'Israéliens de tout le pays et de toute confession. Une manière de fêter Noël dans la coexistence religieuse.

À lire aussi
4% des ventes de chocolat en France ont lieu durant la période de Pâques pâques
Pâques : pourquoi mange-t-on des oeufs au chocolat ?

Amos est juif, mais c'est lui qui organise chaque année le festival de musique sacrée dans la grande Église orthodoxe. "Souvent la fête de Noël coïncide avec la fête juive de Hanouka, et parfois une fête musulmane tombe en même temps. C'est pour ça qu'on a commencé à organiser ces festivités et cela fait 26 ans que ça dure."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Traditions Noël Famille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants