1 min de lecture Terrorisme

Nigeria : quatre agriculteurs tués dans une attaque de Boko Haram

Le groupe jihadiste s'est vengé d'avoir été pourchassé par la milice du village la veille.

Le leader du groupe terroriste islamiste Boko Haram (illustration)
Le leader du groupe terroriste islamiste Boko Haram (illustration) Crédit : BOKO HARAM / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Quatre agriculteurs ont été tués dans une attaque du groupe jihadiste Boko Haram dans l'État nigérian du Borno (nord-est), ont indiqué des témoins, mercredi 21 mars. Cette nouvelle attaque est survenue mardi, au lendemain d'un raid du groupe dans l'État voisin d'Adamawa, qui avait fait trois morts.

Les assaillants, à bord de plusieurs véhicules, ont ouvert le feu sur des agriculteurs qui travaillaient dans leurs champs aux abords du village de Lassa, près de l'enclave de Boko Haram dans la forêt de Sambisa.

"Nous avons perdu quatre des nôtres à cause de Boko Haram, qui est arrivé hier vers 14h et les a abattus dans leur ferme en dehors du village", a déclaré Adamu Galadima, chef d'une milice qui seconde l'armée dans sa lutte contre Boko Haram. Les assaillants "ont essayé de pénétrer dans le village mais nos miliciens se sont mobilisés et les ont chassés", a-t-il ajouté.

À lire aussi
L'église Saint-Sébastien à Negombo, le 22 avril 2019 Sri Lanka
Attentats au Sri Lanka : un fidèle sauvé car il ne voulait pas faire la messe debout

La revanche des jihadistes

Un habitant, Danjuma Ijaduwa, a précisé qu'il s'agissait d'une opération de représailles pour Boko Haram, qui avait subi de lourdes pertes la veille. Des miliciens de Lassa avaient tendu une embuscade à des combattants de Boko Haram alors qu'ils étaient en fuite, tentant d'échapper à l'armée.

Les insurgés se retiraient en direction de la forêt de Sambisa après avoir attaqué la ville de Michika, dans l'État d'Adamawa, où ils ont tué trois personnes et dévalisé une banque. Selon les habitants, les jihadistes ont perdu des hommes et de l'équipement dans l'affrontement avec les miliciens et l'armée.

La région de Lassa, située à proximité de la forêt de Sambisa, est fréquemment la cible d'attaques de Boko Haram. Le groupe a souvent attaqué des agriculteurs, des bûcherons et des éleveurs, qu'il accuse de donner des renseignement à l'armée et aux milices qui la secondent. Le conflit initié par Boko Haram en 2009 dans le nord-est du Nigeria a fait plus de 27.000 morts et 1,8 millions de déplacés, et a gagné le Niger, le Tchad et le Cameroun voisins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Meurtres Boko Haram
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797256312
Nigeria : quatre agriculteurs tués dans une attaque de Boko Haram
Nigeria : quatre agriculteurs tués dans une attaque de Boko Haram
Le groupe jihadiste s'est vengé d'avoir été pourchassé par la milice du village la veille.
https://www.rtl.fr/actu/international/nigeria-quatre-agriculteurs-tues-dans-une-attaque-de-boko-haram-7797256312
2019-03-21 03:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/alImek3NhrXTf2Z4bUobIw/330v220-2/online/image/2015/0818/7779426943_le-leader-du-groupe-terroriste-islamiste-boko-haram.jpg