1 min de lecture Boko Haram

Nigeria : 111 lycéennes manquantes après une attaque de Boko Haram

Cent onze lycéennes sont portées disparues dans le nord-est du Nigeria, deux jours après l'attaque d'une école de filles par Boko Haram, a annoncé mercredi à la presse le ministre de la Police de l'Etat de Yobe.

Des lycéennes nigériennes enlevées en 2014 par Boko Haram
Des lycéennes nigériennes enlevées en 2014 par Boko Haram
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Boko Haram a-t-il encore frappé ? Deux jours après l'attaque d'une école de filles par le groupe terroriste au Nigéria, cent onze lycéennes manquaient à l'appel, rapportent les autorités mercredi 21 février.

"815 étudiantes sont rentrées" à l'internat pour filles de Dapchi sur un total de 926 élèves, les autres étant toujours "manquantes", a déclaré Abdulmaliki Sumonu, précisant qu'"aucun cas d'enlèvement n'a pour l'instant été établi". 

Les insurgés du groupe jihadiste nigérian, lourdement armés, ont mené lundi un assaut sur le village de Dapchi, dans l'Etat de Yobe, tirant en l'air et faisant exploser des grenades, selon les témoignages des habitants recueillis par l'AFP. 

Les élèves et les professeurs de la Girls Science Secondary School, un internat, se sont enfuis en brousse, craignant d'être enlevés par les combattants, comme ce fût le cas pour les lycéennes de Chibok dans l'Etat voisin du Borno il y a quatre ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Boko Haram Nigeria Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants