2 min de lecture Terrorisme

Boko Haram : pourquoi Abubakar Shekau a été destitué par Daesh

ÉCLAIRAGE - Le leader de l'organisation terroriste Boko Haram a été destitué par l'État islamique, apparemment pour "extrémisme".

Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (illustration).
Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, dans une vidéo de propagande (illustration). Crédit : BOKO HARAM / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Il n'avait pas donné signe de vie depuis une vidéo datant du mois de mars 2015, ce qui laissait penser qu'il était mort. Mais non. Abubakar Shekau, leader depuis 2009 de l'organisation terroriste nigériane a réagi jeudi 4 août à une publication du 2 août dans l'hebdomadaire en langue arabe de Daesh, Al Nabaa, où le nom de son successeur à la tête de Boko Haram était dévoilé, et qui laissait entendre que l'actuel leader avait disparu.

Dans un message audio d'une dizaine de minutes, Abubakar Shekau, désormais remplacé par Abou Mosab Al-Barnaoui, ancien porte-parole de Boko Haram, affirme être "toujours présent". Et poursuit en expliquant que "par ce message, nous voulons affirmer que nous n'accepterons plus aucun émissaire [de l'EI], sauf ceux vraiment engagés dans la cause d'Allah." Boko Haram a prêté allégeance à l'État islamique au printemps 2015.

Pour appuyer encore davantage ses dires, l'ancien chef de la secte islamiste a publié une vidéo d'une vingtaine de minutes dimanche 7 août, dans laquelle il promet d'intensifier son combat jihadiste et fait "du combat contre le Nigeria et le monde entier une responsabilité personnelle."

À lire aussi
Emmanuel Macron devant l'Élysée, le 17 septembre 2018 Attaque à Strasbourg
Attentat à Strasbourg : Emmanuel Macron se rend sur place ce vendredi

Une différence de ligne avec l'État islamique

Selon Wassim Nasr, spécialiste des milieux jihadistes interviewé par Les Inrocks, Shekau a été destitué pour extrémisme. Il existerait plusieurs points de désaccord entre Daesh et le désormais ex-dirigeant de la secte islamiste. En premier lieu, Abubakar Shekau considère que "tous les musulmans qui habitent sous le joug des mécréants sont mécréants à partir du moment où ils ne manifestent pas leur hostilité au pouvoir en place", explique Wassim Nasr. 

Romain Caillet, spécialiste des questions islamistes contacté par RTL.fr, pointe le côté un peu fantasque d'Abubakar Shekau, qui se reflétait notamment dans des "vidéos qui déplaisaient à des membres de l'État islamique." Dans la vidéo publiée le 8 août, l'homme montre une centaine d'hommes à ses côtés et reprend le nom initial de Boko Haram. Ce qui laisse clairement entendre qu'il compte reprendre le jihad de son côté, avec ou sans l'État islamique. 

Romain Caillet souligne également la différence d'idéologie entre Shekau et l'État islamique. Shekau était partisan des attentats contre les mosquées ou encore les marchés dans des zones peuplées majoritairement par des musulmans. Une pratique qui n'était pas dans la ligne de Daesh, bien que l'organisation terroriste se soit déjà attaquée à des musulmans chiites.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Daesh Boko Haram
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784368283
Boko Haram : pourquoi Abubakar Shekau a été destitué par Daesh
Boko Haram : pourquoi Abubakar Shekau a été destitué par Daesh
ÉCLAIRAGE - Le leader de l'organisation terroriste Boko Haram a été destitué par l'État islamique, apparemment pour "extrémisme".
https://www.rtl.fr/actu/international/boko-haram-pourquoi-abubakar-shekau-a-ete-destitue-par-daesh-7784368283
2016-08-08 16:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ka1V3xtWozmzfgVtOFXz6Q/330v220-2/online/image/2016/0808/7784369054_le-leader-de-boko-haram-abubakar-shekau-dans-une-video-de-propagande-illustration.jpg